Cet article date de plus de 7 ans

Vierzon: la Gauche part unie pour les municipales

Ne pas changer une équipe qui gagne. C'est le crédo du député-maire sortant communiste, Nicolas Sansu. Un crédo devenu alliance vendredi dernier avec la plupart des partis de gauche. Résultat : la majorité municipale repartira unie en mars prochain.

"Chacun se rend compte du bilan qu'on a réalisé. Tout le monde a compris l'intérêt que nous avons à travailler ensemble y compris les Vierzonnais" Nicolas Sansu







La majorité municipale de Vierzon est composée de conseillers issus du Parti communiste, du Parti socialiste, d'Europe Ecologie Les verts et du parti de Gauche. Une cohabitation heureuse que l'ensemble des élus souhaite reconduire pour six ans. 

Du côté de l'opposition, on cherche à convaincre les déçus, notamment les sympathisants socialistes déçus de ne pas avoir de candidat pour le scrutin municipal. Nadia Essayan (Modem), soutenue par l'ancien maire Jean Rousseau, a bien tenté une union avec le PS. En vain.  Il n' y aura pas non plus d'union avec le Mouvement Vierzonnais de Stéphane Mousset. Ce conseiller municipal UDI a donc décidé d'y aller seul. 

Au total, il devrait y avoir cinq  listes à Vierzon pour les élections municipales, Lutte Ouvrière et le Front National inclus.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique