• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Vivian Maier, photographe de rue, au Château de Tours

Ce contenu n'est plus disponible

Vivian Maier a photographié, inlassablement les rues de New-York et Chicago des années 50-60, portant un regard aiguisé sur l’humain dans la ville à travers des images noir et blanc, aux cadrages précis, et d’une personnalité saisissante.

Par Anne Lepais

Découverte par hasard

En 2007, John Maloof découvre dans une salle de ventes de Chicago, un lot contenant des milliers de négatifs, ainsi que des pellicules non développées et quelques tirages. Ses recherches lui permirent de découvrir que ce lot n’était qu’une partie d’un ensemble qu’il rassembla en rachetant les nombreuses boîtes de négatifs, pellicules et documents. L’ensemble reste anonyme jusqu’à ce qu’il trouve au fond d’une caisse une facture de laboratoire portant le nom Vivian Maier. En tapant son nom sur Google, il apprend par un faire-part publié dans le Chicago Tribune que Vivian Maier est décédée quelques jours plus tôt, à l’âge de 83 ans. John Maloof, reconstruit minutieusement et patiemment ce vaste corpus, entre 100 000 et 150 000 négatifs auxquels s’ajoutent des films et des documents audio. En collaboration avec la galerie Howard Greenberg à New York, il assure la diffusion de l’oeuvre de Vivian Maier à travers le monde. 

V.M. photographe de rue

Photographe de rue par excellence, Vivianne Maier (1926 - 2009) est morte dans l'anonymat ou presque en 2009....Pourtant, cinq ans après, elle est comparée aux plus grands, et ses clichés révèlent un des talents les plus brillants de la street-photography américaine.
Surnommée « La Nounou au Rolleiflex » du nom de l'appareil photo utilisé, elle a laissé derrière plus de 120.000 photos qui mettent en lumière des détails anodins, trouvés au hasard de ses promenades, décrivant l’étrangeté des gestes, la singularité des figures…Elle a également exécuté une série d’autoportraits saisissants, reflets d’elle-même mis en scène par l’intermédiaire de miroirs ou de vitrines de magasin.
Autoportrait 18 octobre 1953 à NY..
Autoportrait 18 octobre 1953 à NY..

L'exposition

Le château de Tours, en partenariat avec le Musée du Jeu de Paume à Paris et avec l'aide de la galerie Howard Greenberg de New-York, présente une première approche de l’œuvre de la photographe.
L’exposition rassemble 120 épreuves argentiques noir et blanc et couleur, réalisées et tirées à partir des diapositives et négatifs originaux, ainsi que des extraits de films super 8 que Vivian Maier réalisa dans les années 1960-1970.

►►► Voir le reportage de Patrick Ferret et Cyril Deville avec Michaël Houlette, coordinateur de l'exposition
Ce contenu n'est plus disponible


Château de Tours

25 avenue André Malraux – 37000 Tours
Tél. : 02 47 70 88 46
Horaires : du mardi au vendredi de 14 H à 18H,
samedi et dimanche 14 H 15 à 18 H.
Entrée gratuite

Sur le même sujet

Ce que j'aime dans le mandat de Maire...

Les + Lus