“Alerte commerçants”, un système de sécurité qui fait ses preuves

Un braquage dans une boulangerie le 2 mars a pu être déjoué grâce à l'"Alerte commerçants" mise en place par la préfecture d'Indre-et-Loire. 1000 commerçants sont inscrits sur ce réseau d'alerte. 

Par Ch.L

Dimanche en fin d'après midi, quand le braqueur l'a menacé, la boulangère de La Riche a eu le bon réflexe : "J'ai appuyé sur mon bouton d'alarme et j'ai dit dehors. Mon mari est arrivé et le voleur est parti ».  C'est par mesure de prévention que la préfecture d'Indre-et-Loire et la Chambre du Commerce et d'Industrie ont mis en place, fin 2012, un système « Alerte commerces » sur tout le département.  Si un problème a lieu dans un magasin, les commerçants inscrits, sont directement prévenus sur leurs mobiles. Il s'agit ensuite d'être sur ses gardes.  Mais pas question d'abuser de ce type d'envoi et de répandre la panique.  Sur une année, en fonction de sa localisation, un commerçant peut  recevoir au maximum 10 SMS.
Selon l'avis de tous, l'opération est plutôt concluante. 

vidéo: écouter le témoignage des commerçants 
(reportage de  M.Movsissian et C.Deville)
Alerte commerçants, un système de sécurité performant

 

Sur le même sujet

Tout le monde peut prendre sa place

Les + Lus