• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Euroligue : Les Berruyères seront en demi-finale à 17h30

Coup d'envoi du match, 17h30. Les filles du Tango Bourges Basket défendront une place en finale de l’Euroligue. Leur adversaire, le club turc Fénèrbatché, vice-champion d'Europe 2013 et grand favori de la compétition.

Par V.H

Sur place à Ekaterinbourg en Russie d’Eloise bruzat et Stéphane Dosne, avec l'interview d'Isabelle Yacoubou, intérieure Fenerbahee (Turquie)


Eloïse Bruzat en Russie



Retour sur les matches précédents

  • Mercredi 9 avril : Bourges-Orenbourg (65-52)
Le Tango Bourges Basket Troisième match du Final Eight de l’Euroligue féminine, et première victoire pour Le Tango Bourges Basket. Les filles de Valérie Garnier l’ont remporté face à Orenbourg (65-52) grâce à Céline Dumerc.

Céline Dumerc fait la différence moins de 2 minutes avant le coup de sifflet final. Les Berruyères marquent 9 points, les 9 qui leur manquaient pour décrocher la victoire "Je n’avais aucune conscience du score, je ne savais pas si on était devant ou derrière, on avait temps de voir ça les toutes dernières minutes mais quand tu vois qu’il n’ya a pas beaucoup de temps, tu y vas et je suis ravie parce que toute l’équipe a su répondre présente" a déclaré Céline Dumerc au micro d’Eloïse Bruzat.

"Moi je suis contente parce que l’équipe s’est retrouvée sur nos valeurs de combativité, de volonté. Elles ont joué avec le cœur et elles prennent du plaisir quand elle joue comme ça" a déclaré Valérie Garnier, entraîneur des berruyères.

  • Mardi : Ekaterinbourg-Bourges (82-43)
Après leur défaite face à Prague lundi 7 avril, les joueuses du Tango Bourges Basket  se sont une nouvelle fois inclinées face au géant russe Ekaterinbourg.

  • Lundi 7 AVRIL : Prague-Bourges (56-51)
Premier match du Final Eight de l’Euroligue féminine et première défaite pour les Berruyères du Tango Bourges basket : 56-51. A 7 minutes de la fin, du match, les Berruyères mènent de 7 point. Mais les Tchèques remontent leur score et finissent par dépasser les Françaises.

"A mon avis, on y a pas assez cru, on a cru qu’on était plus faible qu’elles et c’est ce qui a fait cette différence à la fin", Endy Miem.

Sur le même sujet

Thenay : record de fréquentation pour la Route 41

Les + Lus