Cet article date de plus de 7 ans

Henry de Monfreid à Ingrandes dans « On a retrouvé la Mémoire »

Notre série « On a retrouvé la Mémoire » nous emmène dans le sud de l'Indre, en lisière de la Vienne, sur la commune d'Ingrandes. C'est là que l’aventurier et écrivain Henry de Monfreid (1879-1974) avait choisi de se retirer à la fin de sa vie.
Henry de Monfreid
Henry de Monfreid © P.Do Lepais
Après une jeunesse anti-conformiste, libre et révoltée le jeune Henry de Monfreid décide de tenter l’aventure africaine.
En 1911 il s’installe dans les plantations de café des plateaux de  l’Abyssinie où il devient négociant. A partir de 1914, en pleine Guerre Mondiale et pendant 15 ans, il se risque au commerce d’armes à Djibouti.
C’est dans les années 30, après ses expériences en mer et sur les conseils de Joseph Kessel qu’il devient écrivain. Son premier livre : « Les secrets de la Mer Rouge » écrit en 1931, rencontre un franc succès et le propulse au rang des grands écrivains aventuriers du XXème siècle.

Ingrandes (Indre)
Ingrandes (Indre)


En 1947 il s’installe à Ingrandes dans l’Indre pour  y écrire loin du tumulte de la vie parisienne. Quarante ans après sa disparition en 1974 la petite commune ne l'a pas oublié. Il y a même un musée...

.
►Flavien Texier , Pierre-Dominique Lepais et Frédéric marche avec Jean-Claude Lepère, directeur du musée Henry Monfreid évoquent sa mémoire dans ce reportage, regardez !

durée de la vidéo: 05 min 37
Henry de Monfreid à Ingrandes dans « On a retrouvé la Mémoire »

« On a retrouvé la Mémoire »

Tous les samedis dans le 19/20 et sur Pluzz.fr


rediffusion le lundi à midi dans le journal régional de France 3 Centre
et sur http://centre.france3.fr/retrouve-la-memoire


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne patrimoine archives aventure histoire