Un ancien élu de Pithiviers accusé de corruption de mineur

Un ex-adjoint au maire de Pithiviers a été arrêté mardi après les révélations d'un garçon de dix ans à qui il proposait des parties de "Strip monopoly" rapporte la République du Centre.

Par Ch.L

Benoît Schmidt, ex-adjoint à l'urbanisme de la ville de Pithiviers (Loiret) comparaîtra le 29 juillet devant le tribunal correctionnel d'Orléans pour corruption de mineur et détention d'images à caractère pédo pornographique. Mardi, lors de la perquisition à son domicile, l'homme, âgé de 59 ans, a remis de lui-même une clé USB sur laquelle étaient enregistrées plus 6000 photos mettant en scène de jeunes garçons . 

Les enquêteurs ont interpellé Benoît Schmidt sur la base du témoignage d'un jeune garçon de dix ans, le fils d'un couple d'amis, qui a raconté les parties de Strip monopoly que l'ex adjoint lui proposait en l'absence de ses parents. 

"Une fois nus tous les deux, ce jeu pour le moins malsain se terminait par une séance photo, voire par des caresses… Les faits se sont déroulés lors de vacances en Grèce, l’été dernier, mais aussi à Pithiviers, quand le garçonnet était gardé par l’ancien élu. Benoît Schmit n’hésitait pas à se mettre en scène avec son écharpe d’adjoint dans ces jeux" rapporte la République du Centre

Lors de son audition jeudi, l'interpellé a reconnu les faits et "demandé pardon aux parents". il a été placé sous contrôle judiciaire avec l'interdiction de se rendre à Pithiviers jusqu'au 29 juillet, date de son procès. 

Sur le même sujet

Les + Lus