• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

La cathédrale de Chartres au patrimoine mondial de l'humanité depuis 35 ans

© F3 Centre
© F3 Centre

La cathédrale de Chartres fête cette année ses 35 ans au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle fut d'ailleurs l'un des cinq premiers sites français à avoir décroché ce label. Une reconnaissance amplement méritée.

Par Ch.L/D.Cros

La cathédrale de Chartres s'aperçoit de loin depuis la plaine de la Beauce. Considéré comme un joyau de l'architecture religieuse, l'édifice a été classé au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1979.
Son portail royal, le plus  / © F3 Cente célèbre de tous s'est vu encadré au 12e siècle par la plus haute tour romane de l'époque. Quatre siècles plus tard, sa petite sœur gothique complète l'édifice. 

"C'est une cathédrale démonstrative de l'art gothique du 13e siècle. La quasi totalité des sculptures et 80% des vitraux y sont conservés. Cet état de conservation est unique au monde", précise Gilles Fresson, attaché au rectorat de la cathédrale.  

Les vitraux médiévaux de la cathédrale de Chartres sont uniques au monde tout comme les enduits et les ornements. Chose rare, les restaurateurs ont réussi à dégager l'intégralité du décor d'origine.  Sa grandeur, la cathédrale la doit à son diocèse, l'un des plus vastes de France .Mais aussi à une relique, un morceau de tissu offert par l'Impératice de Constantinople à Charlemagne. Il aurait appartenu à la mère de Jésus. 

Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 35 ans, la cathédrale de Chartres attire chaque année plus d'un million de visiteurs venus du monde entier.
le site de la cathédrale de Chartres
lire aussi: Découvrez en images les nouveaux sites classés par l'Unesco au patrimoine mondial

Relique de la cathédrale de Chartres. L'étoffe, offerte par l'Impératice de Constantinople à Charlemagne, aurait appartenu à la mère de Jésus. / © F3 Centre
Relique de la cathédrale de Chartres. L'étoffe, offerte par l'Impératice de Constantinople à Charlemagne, aurait appartenu à la mère de Jésus. / © F3 Centre

 / © F3 Centre
/ © F3 Centre
 / © F3 Centre
/ © F3 Centre
 / © F3 Centre
/ © F3 Centre
 / © F3 Centre
/ © F3 Centre
 / © F3 Centre
/ © F3 Centre

 

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus