• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Amodio à la tête de l’équipe de France

© JUNG YEON-JE / AFP
© JUNG YEON-JE / AFP

Après les retraites des champions Brian Joubert, Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat, Florent Amodio se retrouve seul à la tête de l'équipe de France de patinage artistique, qui fait sa rentrée au Master's d'Orléans.

Par L.A /AFP

Florent Amodio : l’international de l’équipe

Bien sûr, il y a d'autres bons patineurs comme Maé Bérénice Méité, le couple Vanessa James-Morgan Ciprès ou encore Chafik Besseghier mais Amodio est désormais le seul à détenir un palmarès international.
 / © AFP
Le champion d'Europe 2011 repart pour une nouvelle olympiade après l'échec des jeux Olympiques de Sotchi en février, d'où la France est revenue sans aucune médaille. Amodio a terminé 18 ème aux JO, incapable de s'exprimer. Depuis, le triple médaillé
européen s'est sérieusement repris en main. Il s'est réinstallé dans son club formateur, à Cergy-Pontoise, sous la direction de Bernard Glesser, qui l'a coaché de ses trois ans à ses vingt ans.

 "Je me reconstruis, je repars dans un autre état d'esprit. Je pars pour me faire plaisir, faire mes difficultés une par une. L'année dernière je me suis mis sous pression pour des objectifs trop hauts. Je veux refaire les choses dans le bon ordre et sans brûler les étapes", confie le patineur de 24 ans.

Amodio-Bourzat : nouveau duo gagnant ?​

Il s'est aussi associé à Bourzat, désormais passé entraîneur à Detroit. Double champion d'Europe en danse sur glace et double médaillé mondial, Bourzat est une aide précieuse, amicale mais aussi sévère et rigoureuse. "Fabian est très carré, avec lui on sait facilement où on va. Et c'est vraiment un grand frère. Je peux parler de tout avec lui", explique Florant Amodio. Le patineur a déjà participé à une première compétition il y a une semaine à Milan. Il sait qu'il ne sera pas prêt à Orléans, après avoir souffert cet
été d'une blessure à la cheville et au genou gauches. Il patinera sur deux nouveaux programmes, un court monté sur la bande originale du film Le concert, et le long, aux rythmes africains avec des musiques du Roi lion. Un quadruple est prévu dans
chaque programme.


A lire aussi

Sur le même sujet

La filière du cornichon français lancée dans le Loir-et-Cher progresse bien

Les + Lus