Cet article date de plus de 7 ans

Rassemblement des postiers à Tours

Les syndicats ont soutenu leur confère. Le secrétaire départemental Sud-solidaires était convoqué, ce mardi en début d'après-midi, par la direction. Il est passé en conseil de discipline pour des faits commis lors des 130 jours de grève des facteurs d'Aubigny-sur-Nère
Le secrétaire départemental Sud-solidaires était convoqué, ce mardi, à Tours devant un conseil de discipline.

La direction de la Poste lui reproche une entrave à la liberté de travail et des propos tenus à l'encontre d'un supérieur hiérarchique pendant 130 jours de grève des facteurs d'Aubigny-sur-Nère (Cher).

Les syndicats Sud et CGT lui ont manifesté leur soutien devant la direction de la Poste à Tours. Les responsables de Sud-solidaires évoquent "un acharnement de la part du directeur régional contre leurs élus". Ils protestent également "contre la procédure de licenciement dont fait l'objet leur collègue, militant syndical".

La grève des postiers d'Aubigny-sur-Nère (Cher)


Depuis le 15 juin dernier, une dizaine de postiers s’oppose au regroupement de plusieurs centres. La nouvelle plateforme de distribution de courrier serait basée à Aubigny. Elle regrouperait les autres centres de distribution des cantons de Vailly-sur-Sauldre, La Chapelle-d'Angillon et Argent-sur-Sauldre.

Autre point de litige : la pause méridienne. La direction demande à ses facteurs de stopper leur activité pendant quarante-cinq minutes ou une heure, chaque midi. Les postiers eux préfèrent terminer leur travail avant de faire une pause.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social