Bourges pulvérise Calais (88-51)

Rapidement le ton est donné. A la pause, les Berruyères ont déjà marqué le double de points. Bonne attaque et défense bien rôdée, elles continuent de creuser l’écart au fil du match. Score final : 88-51. 

© F.Marcel/France 3 Centre
Le constat est là ... les deux équipes n'ont pas les mêmes atouts. Les Tango n'ont jamais été menacées dans ce match. A la pause le score est de déjà de 44 à 22. Les joueuses du Tango Bourges Basket dominent. Elles sont aussi efficaces en défense qu'en attaque. Résultat, le score s'envole pour terminer à plus de 30 points d'écart : 88-51. 

Prochain déplacement pour les Tango, ce samedi à 20h30, à Villeuneuve d'Asq.

► Reportage d'Arnaud Moreau et Fabienne Marcel
Bourges s'est largement imposé mercredi soir sur son parquet face à Calais. Une affiche qui ne faisait pas rêver sur le papier mais comme d'habitude, le Prado a fait salle comble. L'occasion pour les spectateurs de découvrir les nouvelles recrues et notamment une joueuse qui a grandi à Orléans, Hélèna Ciak. 
durée de la vidéo: 01 min 51
Score final : 88-51

 

Trois questions à ... Céline Dumerc
C’est un bon match, un bon début de saison ?
On savait que Calais est une équipe qui monte donc qui est un peu plus en difficulté. On avait à cœur de faire un match sérieux, car derrière, il ya des échéances comme le match à Villeuve-d’Ascq. On avait comme objectif de marquer à 50 points, on en marque 51. Il y a des choses positives qui étaient là ce soir dans ce match.

Que pensez-vous du Bourges 2014-2015 ?
On travaille bien, on avance bien. On n’a pas non plus beaucoup de temps pour travailler et puis il faut jongler entre la récupération et les petits bobos. Ce n’est pas toujours évident de pouvoir travailler sereinement. On essaie, on est parti sur une croisière avec deux matchs par semaine. Ces matchs vont nous servir de test et nous permettre d’avancer même sur des matchs comme celui-ci qui paraissent facile.

Justement, ce n’est pas trop lourd deux matchs par semaine ?
Non, non. C’est un rythme pour lequel on est formaté. On vient à Bourges en sachant que c’est comme cela. Il faut ensuite trouver le juste milieu entre la récupération, les entraînements et les matchs qui s’enchaînent. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
basket-ball
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter