Lorris: le projet d'une association culturelle musulmane contesté par un élu UMP

Centre-bourg de Lorris (Loiret) / © F3
Centre-bourg de Lorris (Loiret) / © F3

A Lorris dans le Loiret, le projet de construction d'une salle polyvalente suscite la polémique. Le projet portée par l'association culturelle musulmane "Averroès" n'est pas vu d'un bon oeil par un élu de l'opposition municipale qui craint que le lieu ne devienne une salle de prières. 

Par Ch.L/J.Bernier

Le terrain qui accueillera la future salle polyvalente n'est encore qu'un terrain en friches mais il suscite la polémique. Un permis pour y construire une salle culturelle a été déposé par l'association Averroès avec avis favorable du conseil municipal. Pourtant une voix s'élève contre, celle de Didier Bézard, élu UMP d'opposition. "Je suis convaincu que cette salle sera une mosquée dans les prochains mois. Je ne suis pas islamophobe mais j'estime qu'il existe déjà des lieux de prières pour cette communauté à Sully-sur-Loire, à Challette-sur-Loing, à Gien". 

Dans la ville de Lorris qui compte plus de 3000 habitants, la communauté marocaine qui représente 10 % de la population est bien intégrée. Le projet initial de l'association Averroès prévoyait bien une "petite" salle de prière mais le projet a été abandonné le 19 novembre. "Nous avons renoncé à ce lieu de culte car nous n'avions pas les moyens de sa mise en oeuvre et nous sommes revenus sur la base du projet qui est l'association culturelle" rétorque Mohamed El Harfi, président de l'association. 

De son côté, Valérie Martin, maire de Lorris, a validé le projet avec quelques réserves notamment la recommandation de ne pas stationner sur le parking du supermarché voisin. 

Actuellement, le dossier est dans les mains de la direction départementale des territoires. Le maire pourra signer le permis de construire dès le retour d'un avis favorable.

Sur le même sujet

Les + Lus