Prison avec sursis pour les responsables de l'explosion de Saint-Satur

Trois ans et deux ans de prison avec sursis. Ce sont les peines infligées ce mercredi après-midi aux deux employés municipaux de Saint-Satur (Cher), responsables d'une explosion en décembre 2011. La déflagration avait coûté la vie à l'un de leurs collègues et blessé trois autres. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le tribunal correctionnel de Bourges a condamné ce mercredi à trois et deux ans de prison avec sursis deux employés municipaux de la commune de Saint-Satur, dans le Cher.

Etincelle fatale

Le 14 décembre 2011, l'un de leurs collègues était mort dans l'explosion des ateliers municipaux. L'accident avait également fait quatre blessés, dont les deux accusés. Une explosion causée par une caisse de feux d'artifice entreposée le matin-même sous l'établi de l'atelier, au mépris de toutes les règles de sécurité. Ces feux d'artifice ont explosé lorsque la victime, un homme de 51 ans, s'est mis à meuler, provoquant une étincelle fatale.  

Les deux employés communaux étaient jugés pour homicide involontaire.

► VIDEO : Les ateliers municipaux de Saint-Satur (Cher) après l'explosion du 14 décembre 2011 (images non commentées)