A Romorantin, d'anciens ouvriers entretiennent la mémoire de Matra

Atelier mécanique Matra à Romorantin / © F3 Centre-Val de Loire
Atelier mécanique Matra à Romorantin / © F3 Centre-Val de Loire

Le constructeur automobile Matra a fermé l'usine de Romorantin en 2003. Deux anciens ouvriers ont monté leur petite entreprise, l'Epaf. Ils restaurent des véhicules anciens et rééditent des voitures, fidèles répliques des Matra de l'époque, pour le plaisir des collectionneurs.

Par Rémy Chidaine

Matra ne construit plus de voitures à Romorantin (Loir-et-Cher), pourtant trois répliques d'anciens modèles du constructeur français sont en cours de fabrication. Plus dans l'usine, fermée en 2003, en même temps que la cessation d'activité de la branche automobile de la marque, mais dans les ateliers de l'Epaf (Entretien du patrimoine automobile français), entreprise fondée par deux anciens de Matra.

A partir de plans des véhicules et des moteurs, ainsi que de photos, mécanos, carrossiers, chaudronniers s'emploient à redonner vie aux modèles mythiques de la marque. Par exemple, une MS 630 de la fin des années 70, dernière-née des ateliers.

L'activité ne manque pas, les collectionneurs s'arrachent les petits bijoux qui renaissent du savoir-faire des anciens ouvriers. Le carnet de commande est plein pour les trois années à venir. L'Epaf a embauché 4 personnes cette année et continue de transmettre les connaissances des anciens de Matra.


Le reportage à Romorantin de Mélior Mouamma et Alain Heudes :

Atelier mécanique Matra à Romorantin



A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus