Fermeture inattendue du site CEA en Touraine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Delphine Cros
Le CEA du Ripault à Monts (Touraine).
Le CEA du Ripault à Monts (Touraine). © F3 Centre-Val de Loire/FX.Mauffrey

Le Commissariat aux énergies atomiques et alternatives du Ripault à Monts fermera d'ici 2019. Pourtant, en octobre dernier, Marisol Touraine ministre de la Santé et des Affaires Sociales, annonçait qu'il n'y aurait pas de fermeture. Les 550 salariés recevront de nouvelles affectations. 

C'est une nouvelle qui a fait l'effet d'une bombe … Le CEA du Ripault à Monts fermera ses portes d'ici à 2019. Ce site du commissariat à l'énergie atomique emploie actuellement 550 personnes. Des personnels qui devraient être réaffectés notamment en Aquitaine, plus proche des fournisseurs. Les raisons évoquées : un coût de fonctionnement trop élevé.

L’éventualité de la fermeture du CEA de Monts avait été envisagée. Mais en octobre 2014, la ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Marisol Touraine, avait estimé que le site était hors de danger.


L'annonce de la fermeture inquiète syndicats et politiques de la région Centre-Val de Loire. La mobilisation des élus prend forme. Les Conseillers départementaux d’Indre-et-Loire viennent de signer une résolution contre cette fermeture annoncée à l’attention du Premier Ministre.

Dans les prochains jours, la direction du CEA devrait rencontrer de nombreux élus, notamment Marisol Touraine, ancienne élu du canton.

► Reportage signé Sarah Nabli et François-Xavier Mauffrey


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.