Débrayage des salariés d'Amazon sur le site de Saran (Loiret)

Publié le Mis à jour le
Écrit par Delphine Cros
© F3 Centre-Val de Loire

Une journée d’action et de mobilisation a été organisée, ce mardi, sur le site d'Amazon à Saran (Loiret). A l'appel de la CGT, les salariés ont débrayé. Leurs revendications portent notamment sur des augmentations de salaires.

Une petite centaine de salariés du groupe Amazon a débrayé, ce mardi, sur le site de Saran (Loiret) selon les syndicats. Ils ont répondu à un appel de la CGT. Selon la direction, c'est une soixantaine de salariés en tout qui a débrayé sur les deux sites concernés : Saran et Montélimar (Drôme). 

Le syndicat appelait les salariés à manifester dans le cadre des NAO, les négociations annuelles obligatoires. Ces négociations permettent de faire le point sur les augmentations des salaires, l'organisation du temps de travail ou encore l'épargne salariale. 

Des discussions qui piétinent, en ce moment, chez Amazon France. Les deux premières réunions se sont tenues le mardi 19 et le mercredi 20 mai dernier. Elles n’ont pas permis de trouver d’accord entre la direction et les représentants syndicaux.

Les salariés ont manifesté alors que la direction aurait refusée leurs revendications...un salaire de base net de 1.500 euros ainsi qu'une prime d'équipe.

De son côté, la CGT souhaite 3 à 5 % d'augmentation de salaire. La direction propose 1,2%. Cela n’est pas suffisant pour le personnel qui rappelle qu’Amazon France a augmenté son chiffre d’affaire de 30%.

►Interview d'un délégué CGT Amazon sur le site de Saran (Loiret) 
durée de la vidéo: 00 min 47
Khaled Bouchajdra Délégué CGT Amazon

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.