A la veille de la panthéonisation, l'hommage de Paris aux quatre résistants

Les cercueils des quatre héros de la Résistance, dont Jean Zay, ont été accueillis mardi à l'université parisienne de la Sorbonne pour un premier hommage des milieux de l'éducation et une veillée publique. L'hommage national sera rendu mercredi au Panthéon, en présence du président de la République.

Une cérémonie en l'honneur des résistants Pierre Brossolette, Germaine TillionGeneviève de Gaulle-Anthonioz et Jean Zay s'est déroulée dans la cour d'honneur, devant la chapelle de l'université de la Sorbonne, à Paris, où leurs cercueils ont été déposés par la Garde républicaine pour un hommage public du monde scolaire et universitaire.

La cérémonie s'est tenue en présence de membres de leurs familles, d'étudiants, de la ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Lecture de lettres de Jean Zay

Après un vibrant "Chant des partisans" interprété par le choeur des lycées parisiens La Fontaine et Racine, la ministre a ouvert l'hommage par la lecture de deux lettres de Jean Zay, dont l'une a été écrite par l'ancien ministre de l'Éducation nationale du Front populaire en juin 1944, peu avant son assassinat par la Milice.

La cérémonie a alterné lectures et interprétations musicales dédiées à chacun des résistants par des musiciens et chanteurs, élèves de l'académie de Paris, avant une veillée ouverte au public de 19 heures à 21 heures 30.