Sérafine, groupe de musiciens à inspirations multiples dans l'agenda

Sérafine / © France 3 Centre-Val de Loire
Sérafine / © France 3 Centre-Val de Loire

Projection de documentaire à Tours, exposition brute à Argenton-sur-Creuse, Metal français à Orléans... Mais d'abord de la musique avec un coup de projecteur sur le groupe Sérafine

Par Anne Lepais

« Sérarfine » est un jeune groupe de musiciens. Il y a 6 ans ils jouaient leur premier concert à Neuville-sur-Essonne dans le Loiret. Depuis le groupe s'est structuré, il vient même de sortir un deuxième album : Blue sun.
Entre ballades oniriques, ambiances psychédéliques et mélodies contemplatives, les compositions à la croisée des genres de « Sérafine » se caractérisent par une constante volonté d’ouverture à inspirations multiples. On y retrouve la marque du mouvement contemporain minimaliste porté par Steve Reich, la folk recueillie de Nick Drake, les expérimentations hallucinatoires des Doors ou de Pink Floyd ou les rythmiques obsédantes des musiques folkloriques africaines ou mongoles. Un panel fort et ambitieux.

► Reportage : Mélanie Trachsler, Yves Le Bloa, Wilfrid Molon et François Belzeaux


A voir aussi cette semaine

► « La porte d'Anna »

La Porte d’Anna nous plonge dans la vie d’un hôpital de pédopsychiatrie au sein d’un groupe d’enfants présentant des troubles mentaux. Ce documentaire témoigne des joies et des douleurs de ces enfants malades et des défis de l’équipe médicale qui les accompagne… Il est construit autour de l’unité temporelle de la semaine : on y raconte la vraie vie de tous, en immersion complète, sans artifice, au plus près des enfants et des soignants.
La Porte d’Anna est le premier film de Patrick Dumont et de François Hébrard en tant que réalisateurs, qui avaient auparavant accompagné nombre d’auteurs reconnus, respectivement en tant que producteur exécutif et chef opérateur.

>>> Avant Première du film dans le cadre du Congrès de Pédopsychiatres de Tours, et rencontre avec les réalisateurs Patrick Dumont et de François Hébrard Vendredi 29 mai à 19h45, aux Studios de Tours (Indre-et-Loire).

►« Gojira »

Gojira s’est forgé une solide réputation dans l’univers de la musique metal, réussissant ce tour de force pour des Français de rendre leur musique internationale. Puissance vocale et instrumentale, énergie scénique, chansons en anglais, ils apportent une nouvelle vision de ce genre.
>>> à l'Astrolabe d'Orléans (Loiret) ce soir à 20h30.

► « Boogers » 

Trentenaire, un peu hipster, chercheur d'airs, l'air de pas s'en faire... Voici Boogers, Tourangeau touche à tout, musicien, chanteur, Dj, animateur sur une radio locale (Radio Béton) qui prise le rock libertaire. "Running in the Flame", son troisième album, oscille entre rock, punk, electro et pointe de reggae >>> Lire aussi : Orléans : des nouvelles de Boogers
>>> A Meung-sur-Loire (Loiret) vendredi 29 mai

► Exposition Les Pièges

Exposition « Les Pièges » à l'Arboretum - Agenton-sur-Creuse (Indre) / © France 3 Centre
Exposition « Les Pièges » à l'Arboretum - Agenton-sur-Creuse (Indre) / © France 3 Centre
C'est à l'Artboretum, lieu d'art contemporain, anciennement Moulin du Rabois, que Pierre Feller et Sébastien Hoëltzener présentent une partie de leur travail artistique : Les Pièges.
L'exposition consiste en une variation de sculptures modulaires qui mêlent les vocabulaires de la construction et de l’architecture à travers leurs deux matériaux de constitution : le béton armé et le voile de ravalement de façade.
L'installation invite à une déambulation physique enrichie de points de vue différents : échelonnée, la série de sculptures module une spatialisation du lieu d'exposition et ouvre à une fiction contemporaine (dessin/tracé incluant une critique).
>>> Exposition à voir jusqu'au 31 mai, les vendredis, samedis et dimanches, de 15 h00 à 19 h00, et sur rendez-vous (entrée est gratuite).

Toute l'actualité culturelle près de chez vous

<< visitez le site CULTUREBOX, le site de France Télévisions dédié à la culture>>







Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus