L'accessibilité aux personnes handicapées, un défi relevé par le festival Terres du Son

Le château de Candé à la tombée du jour pendant le festival Terres du Son 2016 / © Maxime Hillairaud
Le château de Candé à la tombée du jour pendant le festival Terres du Son 2016 / © Maxime Hillairaud

Le festival Terres du Son, qui se déroule actuellement au sud de Tours, met en place différentes installations pour permettre aux personnes en situation de handicap de profiter pleinement de la manifestation.

Par Nicolas Ricoud

Dans sa démarche éco-responsable et solidaire, les organisateurs du festival Terres du Son s'engagent à rendre accessible le site aux personnes en situation de handica.

Prise en compte du handicap moteur, intellectuel, psychique et sensoriel dans les l’aménagement du festival, les services, la programmation, la communication…

Les actions pour l'accessibilité

Parmi les choses mises en place, on peut noter la programmation et la signalétique en LSF (langue des signes française) pour les personnes sourdes et malentendantes. La communication se veut facile à lire et à comprendre pour les personnes déficientes, sourdes et malentendantes. Elle a été imaginée en partenariat avec le SAVS de Tours.

Des boucles magnétiques sont à disposition pour les personnes malentendantes autour de chacun des scènes du festival. Grâce à ce système, le public muni d’appareils auditifs bénéficie d'une qualité d’écoute identique à celle des personnes valides.

Des boucles magnétiques pour les personnes malentendantes / © Nicolas Ricoud
Des boucles magnétiques pour les personnes malentendantes / © Nicolas Ricoud


Le programme a été adapté en braille pour les personnes aveugles et malvoyantes.

Des colonnes vibrantes sensorielles ont été installées sous le Chapit’Ô et sur l’éco-village.

Au Chapit'ô, des colonnes vibrantes pour ressentir les basses / © Nicolas Ricoud
Au Chapit'ô, des colonnes vibrantes pour ressentir les basses / © Nicolas Ricoud


Enfin, les organisateurs ont programmé une journée professionnelle à thème sur l’accessibilité dans le secteur culturel, le 7 juillet.

Les partenaires

Pour mettre en place cette accessibilité, le festival collabore avec des jeunes en insertion (IME de Luynes, Chambray, Chateau-Renault, FAJ de Luynes, ESAT de Montlouis, CESAP de Reugny, Institut du Mai) sur des actions à l’année et au sein du festival.

L’association Quest’handi est impliquée autour de l’accessibilité sur le festival, tout comme Tours 2 Mains sur la traduction en LSF de spectacles et conférences de l’éco-village

Le SAVS de Tours, géré par l'association Anaïs, a aidé à la réalisation d'une communication facile à lire et à comprendre. Et IRECOV (Institut de Rééducation et d’Education pour la Communication, l’Ouïe et la Vue) sur la traduction en braille de la programmation et de la signalétique du festival.

Accès aux fauteuils roulants pour profiter des concerts / © Nicolas Ricoud
Accès aux fauteuils roulants pour profiter des concerts / © Nicolas Ricoud






A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus