Affaire du Médiator : la justice civile examine la responsabilité des laboratoires Servier

Médiator : le TGI se prononce ce jeudi sur la recevabilité de la plainte de cinquante personnes
Médiator : le TGI se prononce ce jeudi sur la recevabilité de la plainte de cinquante personnes

Le justice civile examine, ce jeudi, les demandes d'indemnisation de deux patients.  Ils réclament plus d'un million d'euros au groupe pharmaceutique Servier. Le TGI de Nanterre se penche sur la responsabilité du groupe au regard de la "défectuosité" du médicament Médiator.

Par D.Cros et A.Darblade

Nouvel épisode dans le scandale du MédiatorPour la première fois, les laboratoires Servier sont devant la justice civile. La responsabilité des laboratoires sur la dangerosité du Médiator est examinée, ce mercredi, au tribunal de Nanterre.

Deux anciens patients réclament plus d'un million d'euros au groupe pharmaceutique. Ils réclament respectivement 125.000 et 900.000 euros aux laboratoires. Ils souffrent de graves problèmes cardiaques. Tous deux ont pris du Médiator, fabriqué depuis 30 ans, à Gidy dans le Loiret. Ce médicament est soupçonné d’être à l’origine de graves lésions cardiaques et d’avoir causé la mort de milliers de personnes. 

Leurs avocats s’appuient sur un rapport de l'Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) révélant que dès 1999 la toxicité du médicament était connue.

Du côté des laboratoires Servier, on demande une exonération des responsabilités en décrivant des connaissances scientifiques insuffisantes sur les effets indésirables.

Le groupe Servier connaissait t-il la "défectuosité" du médicament ? Si, les juges confirment une telle responsabilité. Le cas pourrait faire jurisprudence.  

► C'est Irène Frachon, pneumologue qui a révélé le scandale du Médiator 

► Irène Frachon était l'invité du 13 heures de France 2 ce jeudi 10 septembre

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LA VIDEO 

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus