Animaux : le zoo de Beauval accueille deux nouveaux rescapés

Une tortue radiée, sauvée par la gendarmerie et amenée à Beauval. / © Zoo de Beauval
Une tortue radiée, sauvée par la gendarmerie et amenée à Beauval. / © Zoo de Beauval

Deux reptiles vivaient dans des conditions déplorables pour leur santé. Ils ont été recueillis par le zoo de Beauval, et feront bientôt leur apparition au public. 

Par Yacha Hajzler

Garderiez-vous une tortue dans une cave ou un caïman dans un aquarium ? Le zoo de Beauval a accueilli au début du mois deux nouveaux "rescapés". La première est une tortue radiée. Symbole de l'île de Madagascar, cette espèce, qui peut vivre jusqu'à 60 ans, est classée en danger critique d'extinction par l'UICN

C'est la gendarmerie de Milly-la-Forêt, dans l'Essonne, qui a contacté le zoo, après avoir découvert l'animal "entreposé dans un carton abîmé, à l’intérieur d’une cave inondée, au milieu de ses excréments et de livres couverts de moisissures.  Dans le reste de la pièce, plusieurs autres reptiles (...) gisaient, morts" relate le zoo de Beauval. 
 
La tortue radiée a été découverte au milieu des déchets. / © Zoo de Beauval
La tortue radiée a été découverte au milieu des déchets. / © Zoo de Beauval

L'autre "petit" rescapé est un caïman à lunettes, récupéré d'une animalerie. Originaire d'Amérique du Sud, ce caïman très répandu dépasse rarement les 2.5mètres. C'est tout de même trop pour le garder dans un aquarium ! C'est l'association One Voice qui a permis de trouver une solution d'accueil pour ce caïman, qui n'est à Beauval qu'en transit.
 
Le caïman à lunettes, ainsi nommé pour la crête osseuse entre ses yeux. / © Zoo de Beauval
Le caïman à lunettes, ainsi nommé pour la crête osseuse entre ses yeux. / © Zoo de Beauval

Il a été placé en quarantaine dans le tout nouveau dôme équatorial, et rejoindra prochainement un parc zoologique près de Lyon. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus