Le Zoo de Beauval ouvre son gigantesque dôme équatorial

Le dôme tropical a coûté près de 40 millions d'euros au ZooParc de Beauval / © F3
Le dôme tropical a coûté près de 40 millions d'euros au ZooParc de Beauval / © F3

Pour fêter ses quarante ans d'existence, le ZooParc de Beauval a inauguré ce 8 février un gigantesque dôme tropical. Un véritable zoo dans le zoo qui consacre le succès de la petite volière de Françoise Delord.

Par Bertrand Mallen

Les touristes étaient nombreux ce 8 février pour assister à l'ouverture du vaste dôme tropical du Zooparc de Beauval. Une "petite véranda" de 8000 m² visitables qui aura coûté la bagatelle de 40 millions d'euros, plus de la moitié du chiffre d'affaires annuel du zoo. Véritable zoo dans le zoo, le dôme accueille 200 espèces différentes à une température constante entre 26°C et 28°C en plein hiver.
 
 

Un projet pharaonique

"Depuis le temps qu'on visite le zoo on a assisté un peu à la construction", témoigne un visiteur de Bléré au micro de France 3. "C'est gigantesque, c'est assez magnifique. Là, le pari est gagné." Le pari, c'est d'amplifier encore la fréquentation du zoo, qui a battu un nouveau record en 2019 avec 1,6 millions de visiteurs. Le prix du billet, de son côté, va également progresser en passant à 34 euros pour les plus de 11 ans.


L'évolution du ZooParc de Beauval en 40 ans d'existence (si le gif ne s'affiche pas, cliquez ici)


 

Hippopotames pygmées et loutres géantes

Du côté des animaux, on retrouvera certains animaux déjà présents sur le reste du site, mais cette fois dans un environnement plus proche de leur habitat naturel. D'autres feront leur première entrée dans le parc, comme les dragons de Komodo, les singes-écureuils de Colombie, des hippopotames pygmées ou encore un couple de loutres géantes.
 

 

Le dôme équatorial en quelques chiffres

  • 40 ans : fondé en 1980 à partir de la volière d'agrément de Françoise Delord, le Zoo de Beauval fête ses quarante ans au printemps 2020.
  • 15 millions : c'est le nombre de visiteurs cumulés au cours des trente dernières années. Rien qu'en 2019, ils étaient 1,6 million.
  • 40 millions d'euros : c'est ce qu'a coûté le dôme tropical, dont la construction a commencé en 2017. Près d'une quarantaine d'entreprises différentes ont concouru à son édification.

Mais aussi :

  • 38 mètres de haut
  • 95% d'humidité et 28°C
  • 200 espèces animales et 25 000 animaux
  • 15 000 m² de surface en verre

Sur le même sujet

Les + Lus