• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

#SansMoiLe17 : qui sont ceux qui n’iront pas manifester le 17 novembre ?

Illustration pompe à essence / © MaxPPP
Illustration pompe à essence / © MaxPPP

Ils ne manifesteront pas le 17 novembre aux côtés des gilets jaunes contre la hausse des carburants. Qui sont-ils ? 
 

Par Ch.L

#sansmoile17 

La hausse du prix des carburants, c’est le sujet qui monopolise les conversations de ces deux dernières semaines. La manifestation des gilets jaunes du 17 novembre s’annonce très suivie. Mais il y a ceux qui n'en seront pas Et ils l’affichent sur les réseaux sous le hastag #sansmoile17 . Un mouvement anti-Gilets jaunes qui a été initié par un partisan de La République en Marche, ironisent ses détracteurs, mais qui commence à mobiliser si l'on tient compte des 40 106 tweets publiés depuis moins d'un mois .

"Je bloquerai kedal le 17 novembre” : le post de Antony Hamon partagé plus de 110 000 fois 

En postant son coup de gueule le 1er novembre, Antony Hamon, s'est fait le porte-parole des anti-gilets jaunes . Un peu à son insu puisque le Tourangeau n'avait aucune ambition nationale. Il répondait simplement à un ami à lui ! Son post qui a déjà fait l'objet de 110 600 partages, a valeur de pamphlet écolo  : "Nos générations butent tout sur cette planète, mon fils ne verra pas la moitié des animaux du Zoo de T'choupi [..]  Y'a plus de plastique que de poissons dans nos océan…   et je reçois une 126 ème p̶u̶t̶a̶i̶n̶ ̶d̶' invitation pour ce fameux p̶u̶t̶a̶i̶n̶ ̶d̶e "Blocage du 17 Novembre. "


 
 

"La fiscalité écologique est indispensable"

Les  ONG appellent le gouvernement à prendre ses responsabilités. Dans une tribune publiée lundi 12 novembre, le réseau Action climat et ses 22 associations membres (dont Greenpeace, WWF, la Fondation pour la Nature et l'Homme ou encore Oxfam)  met l'Etat face à ses manquements en matière de développement d'alternatives. " Le gouvernement est également responsable de la crise en cours, puisqu'il tarde à mettre en place des mesures rapides et suffisamment ambitieuses pour financer les alternatives à la voiture et aider ceux qui n'ont pas les moyens de se déplacer autrement. Responsable aussi parce que cette fiscalité qui touche les Français épargne les secteurs les plus polluants et émetteurs de gaz à effet de serre, comme le secteur aérien ou le transport routier de marchandises. "  

La transition écologique, chacun l'appelle de ses voeux. D'aucuns soulignaient, potron minet, que la manifestation du 17 novembre allait générer des centaines d'embouteillages et donc de nouvelles pollutions.  
 





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saran : le centre pénitentiaire ouvert à nouveau

Les + Lus