L'Assemblée valide la création de sept nouvelles métropoles dont Tours et Orléans

L'hémicycle de l'Assemblée Nationale / © MAXPPP
L'hémicycle de l'Assemblée Nationale / © MAXPPP

L'Assemblée nationale a donné jeudi son aval, dans un consensus rare, à la création de sept nouvelles métropoles : Orléans, Tours et ailleurs en France Saint-Étienne, Toulon, Dijon, Clermont-Ferrand et Metz.

Par Clément Massé avec AFP

L'Assemblée nationale a donné jeudi son aval, dans un consensus rare, à la création de sept nouvelles métropoles, dont Orléans et Tours.

Dans l'hémicycle, où siègent de nombreux élus locaux, le vote a suscité de vibrants satisfecit à gauche et à droite.

Réactions sur les réseaux sociaux

En région Centre-Val de Loire, les élus affichent leur satisfaction sur les réseaux sociaux.

Serge Grouard, par exemple, député Les républicains du Loiret, estime sur Twitter que le vote va permettre "le passage d’Orléans en métropole".

Olivier Carré, député maire (LR) d’Orléans, estime qu’une "étape importante a été franchie pour qu’Orléans et Tours deviennent des métropoles". Il ajoute sur son tweet, "une pensée amicale" à François Rebsamen, le maire de Dijon, dont la ville va également devenir métropole.

Le délégué départemental UDI du Loiret, Julien Hamy, écrit qu’il y a là « une nouvelle impulsion pour le dynamisme » du territoire.
Même réaction de satisfaction à gauche. Le sénateur PS du Loiret, Jean-Pierre Sueur, a félicité les députés et estime que le vote d’hier est un "atout fort pour Orléans".

A Tours, aussi, la réaction de Jean-Patrick Gille, député PS d’Indre-et-Loire, sur son site Internet, va dans le même sens. Il écrit : "Cette reconnaissance des deux sœurs jumelles de l’axe ligérien sera un signe fort pour le développement de notre région au cœur de l’Europe" qu’il imagine déjà devenir une sorte de "Toscane française" !
Capture d'écran du site de Jean-Patrick Gille, député PS d'Indre-et-Loire / © DR
Capture d'écran du site de Jean-Patrick Gille, député PS d'Indre-et-Loire / © DR
Le maire (LR) de Tours, Serge Babary, reste sobre et note juste sur sa page Facebook que ce vote marque "une étape importante pour que Tours devienne métropole." 
Céline Ballesteros, adjointe au Commerce à la ville de Tours, se félicitait ce matin de "l'union autour du projet de métropole qui rendra notre Touraine rayonnante et attractive !"
Et pour conclure, le tweet de Jules999fr, un Tourangeau qui se félicite du vote des députés et "du consensus adopté dans l’intérêt commun".

La création de nouvelles métropoles, dont deux en région Centre-Val de Loire, la thématique et les réactions des élus étaient au coeur de la "Minute Web" du vendredi 16 décembre.



A l'Assemblée nationale, quelques voix discordantes

Les seules voix discordantes ont été celles de l'élue Front de Gauche Jacqueline Fraysse et de l'apparenté PS Jean-Luc Laurent qui se sont dits inquiets pour l'"aménagement du territoire".

La première n'est "pas sûre que ces dispositions répondent à tous les espoirs de ces élus".
(AFP)

Sur le même sujet

Les + Lus