Au festival Darc, les stagiaires répètent un désordre très ordonné

© France 3 Centre - Val de Loire
© France 3 Centre - Val de Loire

Les cours sont terminés au festival Darc, place maintenant aux dernières répétitions. Le metteur en scène doit accorder en un seul spectacle des danses très différentes, des claquettes au flamenco, en passant par le classique ou le tango.

Par AM / RC

Depuis hier soir, plus de cours au festival Darc, seulement des répétitions… intensives. Le metteur en scène, Bruno Agati, a d'ailleurs prévenu les 600 stagiaires : "maintenant vous n’êtes plus des élèves, vous êtes des danseurs".

Le thème du spectacle de cette année sera le désordre, mais "il faudra que ce soit un désordre très ordonné", a-t-il prévenu. Tous les danseurs peuvent participer à ce spectacle. Monter sur scène à l’issue du stage, c’est d’ailleurs ce qui fait l’originalité du festival Darc.

 / © France 3 Centre - Val de Loire
/ © France 3 Centre - Val de Loire


Créer une harmonie en mélangeant les danses

Le résultat final mêlera des danses très différentes : claquettes, classique, contemporain, salsa, flamenco, tango et bien d'autres. Le rythme est donc soutenu, une centaine de stagiaires doit s'accorder, se placer au bon endroit et réaliser le mouvement juste.

Les danseurs vont encore répéter plusieurs heures pas jour jusqu'à vendredi. Quoiqu'il arrive, tous devront être prêts pour le spectacle final.






► VOIR le reportage en immersion dans le stage d'Aline Métais et Stéphane Dosne :

Reportage Darc claquettes

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus