Cet article date de plus de 6 ans

VIDEO. Aux championnats de voltige, pas de repos pour les juges

Les championnats du monde de voltige aérienne se déroulent sur l'aéroport de Châteauroux-Déols jusqu'à samedi. Outre les 60 pilotes présents sur place, les juges aussi ont leur importance. Ils font un travail des plus minutieux pour scruter les figures dans le ciel berrichon.
Huit postes de juges pour huit nationalités les plus représentatives de la discipline. Dans chaque équipe : un juge, un assistant et un secrétaire. Le juge ne doit pas quitter l'avion des yeux. Un peu comme au patinage artistique.

Traitement informatique des notes

"Pour un programme composé de plusieurs figures, nous notons séparément chaque figure", explique Bernard Courtois, juge international, pilote instructeur. "On juge le positionnement du programme dans l'ensemble de la box", qui fait un volume d'un kilomètre-cube, poursuit-il.

Le juge apprécie la qualité et la précision de la figure. A la fin de chaque passage, tout le monde rejoint le chef-juge, qui fera une analyse sur ordinateur des résultats. Car pour terminer, "il y a un traitement informatique des notes qui vise à éliminer les notes aberrantes".

► VOIR le reportage (D. Gannay-Meyer/A. Rigodanzo)
Intervenants : Bernard Courtois (juge international, pilote instructeur)
#WAC2015 - Les juges aux championnats du monde de voltige

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
événements sorties et loisirs sport