En Centre-Val de Loire, le patrimoine rapporte deux fois plus que dans le reste de la France, hors Paris

Le château de Blois, l'un des hauts lieux touristiques de la région. / © Tim Somerset / MaxPPP
Le château de Blois, l'un des hauts lieux touristiques de la région. / © Tim Somerset / MaxPPP

Le patrimoine de la région, par sa richesse et sa renommée, fait du Centre-Val de Loire une exception économique par rapport au reste de la France.

Par Thomas Hermans

500 000 emplois en France ! C'est ce que représenterait le patrimoine sur l'ensemble du territoire français selon Stéphane Bern, chargé de mission patrimoniale par le Président de la République. Un chiffre loin de la réalité, puisqu'il confond emplois culturels et emplois patrimoniaux.

Pourtant, le patrimoine reste un atout économique, avec une valeur ajoutée annuelle estimée à 8,1 milliards d'euros sur le territoire national. L'Insee compte presque 50 000 emplois dans le secteur du patrimoine en France en 2013. Ce nombre reflète la richesse culturelle du pays et son attrait touristique, dont l'écho est encore plus fort dans la région.
 

Une activité surreprésentée dans la région


Selon un rapport du Conseil économique, social et environnemental du Centre-Val de Loire, "le patrimoine est une activité surreprésentée dans la région, notamment du fait de la forte présence d’emplois liés à la gestion des monuments historiques." Ainsi, la nombre d'emplois patrimoniaux s'y élève à 1 576 en 2013, soit 0,17% des emplois de la région. Un taux presque 40% supérieur aux autres régions françaises continentales hors-Île-de-France.

La faute aux monuments historiques, nombreux en Centre-Val de Loire. Les châteaux de la Loire sont ainsi au centre de l'activité touristique de la région, qui concerne environ 33 000 emplois selon le Comité régional du tourisme. Dont plus de 10% sont directement issus de la culture et du patrimoine, soit deux fois plus que la moyenne nationale hors-Île de France.
 

Le cercle vertueux des métiers d'art


Autre secteur qui bénéficie et participe à la richesse patrimoniale de la région, les métiers d'art comptent un millier d'entreprises en Centre-Val de Loire selon la Chambre des métiers et de l'artisanat. Des artisans qui fournissent les collectivités locales en oeuvres publiques. Et qui participent à la restauration de ce patrimoine en danger et pourtant si cher à la région.
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus