Châteaudun, Châteauroux et Vierzon sélectionnées pour accueillir un service des finances publiques

Gérald Darmanin l'avait confirmé en mai dernier, des services du ministère seraient délocalisés en région. Bercy a communiqué le 29 janvier le nom des villes qui vont accueillir les agents d'un service des finances publiques. Parmi elles, figurent les communes de Châteauroux, Châteaudun et Vierzon. 
"C'est une bonne nouvelle", déclare Alain Venot, maire de Châteaudun, qui vient d'apprendre que sa ville a été choisie parmi les 50 communes qui vont accueillir les agents d'un des services des finances publiques en leur sein à partir de 2021. En Centre-Val de Loire, Vierzon et Châteaudun font également partie des heureuses élues. 

Cette délocalisation s'inscrit dans la volonté du ministère de "rapprocher les administrations de [nos] concitoyens" selon les mots du ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin. "C'est un geste significatif, affirme Alain Venot. Maintenant espérons que ce ne sera pas juste un feu de paille".
   

Cinq critères de sélection

Un appel à candidature avait été lancé en octobre dernier et les villes candidates devaient répondre à certains critères concernant : 



"La deuxième satisfaction est d'avoir répondu à ces critères", se réjouit Alain Venot. Pour sa part, Gil Avérous, maire de Châteauroux n'est pas très surpris de "la bonne nouvelle" puisqu'il avait déjà rencontré les services du ministère à deux reprises et réalisé son dossier de candidature selon les critères attendus. Pour lui, le dispositif d'accueil des familles a lourdement pesé dans la balance. Un dispositif développé il y a déjà six ans initialement pour le secteur du privé. En effet, il vise à aider les nouveaux travailleurs à s'installer convenablement dans la ville en matière notamment de logement et de garde d'enfants. 
 

Entre 15 et 30 agents

"C'est quelques dizaines d'emplois supplémentaires pour notre ville", se réjouit Alain Venot. Les villes hôtes devraient en effet accueillir de 15 à 50 agents à partir de 2021 mais pour le moment, peu d'informations leur ont été communiquées. Elle ignore pour le moment quel service des finances est concerné par ce plan de délocalisation. D'après le ministère, les agents qui seront mutés seront nécessairement volontaires. "Personne ne sera forcés à partir" nous a assuré le ministère. 

La ville de Châteauroux, quant à elle, est déjà prête à accueillir ses nouveaux habitants. En effet, elle a récemment racheté les locaux de l'ancienne banque de France "à un prix dérisoire" qui peut d'ores et déjà accueillir une cinquantaine de personnes. "Il n'y a aucune rénovation à faire", explique Gil Averous. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique