Les citernes de gaz sont arrivées à Aubigny-sur-Nère

Publié le Mis à jour le
Écrit par D.Cros

Le convoi d'exception de 65 mètres de long est enfin arrivé à Aubigny-sur-Nère. Les camions transportant les trois gigantesques citernes Butagaz ont fait un long périple et surmonter de nombreux obstacles. Explications.  

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Ça y est ! Les trois citernes sont arrivées sur le site de Butagaz. Le convoi a atteint sa destination finale. Il est entré dans Aubigny-sur-Nère un peu avant 18 heures, avec un 2h30 de retard sur le planning. 

Ce convoi exceptionnel de 65 mètres de long, 5 mètres de large et 7 mètres de haut a attiré de nombreux curieux. Chaque camion pèse pas moins 330 tonnes. 
Vers 14 heures, il faisait son entrée dans Argent-sur-Sauldre. Il a franchi le fameux rond-point de la Marine, orné d’une cruche, à l'entrée de la ville. Tout le monde a retenu son souffle. Le convoi allait-il passer sans faire de dégâts ? A la vitesse d’un escargot, le convoi est passé, sans encombres.

Parties de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) il y a une semaine, les citernes ont traversé la Seine à Paris sur des péniches et pris la route à partir de Corbeil-Essonnes (Essonne). Dans notre région, le convoi a traversé les petites bourgades de Sury-aux-Bois (Loiret) et de Châtenoy (Loiret). Il a ensuite poursuivi sa route jusqu'à Nevoy (Loiret). Ce mardi, il était à Gien (Loiret) avant de finir sa route et d'arriver à Aubigny-sur-Nère (Cher).
Les trois réservoirs de 1.000 m3 seront installés et enterrés dans un sarcophage de béton par mesure de sécurité, à la place des sphères aériennes existantes, sur le site Butagaz à Aubigny.

► Reportage complet ce mercredi dans le 19/20

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité