30 ans de la mort de Serge Gainsbourg : quand l'artiste foulait la scène du Printemps de Bourges

Publié le Mis à jour le
Écrit par Léa Bouquet
Serge Gainsbourg en concert à Bourges en 1986.
Serge Gainsbourg en concert à Bourges en 1986. © FRANK PERRY / AFP

Artiste décrié de son vivant, Serge Gainsbourg a marqué le patrimoine de la chanson française. Disparu le 2 mars 1991, il avait participé à plusieurs reprises au Printemps de Bourges et même réalisé un documentaire sur le festival. 

Serge Gainsbourg ne faisait pas l'unanimité : il était provocateur, insolent et connu pour dépasser les limites. Mais cet amateur de musique classique et de poésie était aussi très doué avec les mots : ses titres "La Javanaise", "Je t'aime... moi non plus", "Bonnie and Clyde", pour ne citer qu'eux, tournent aujourd'hui encore à la radio et font irrémédiablement partie du patrimoine musical français. 

Décédé le 2 mars 1991 d'une crise cardiaque, l'auteur-compositeur-interprète a pu mener carrière jusqu'au bout. Quelques années plus tôt, il était encore sur la scène du Printemps de Bourges.

1986-1987-1988 : folles nuits dans le Berry

Créé en 1977, le festival de musique berrichon connaît un succès fulgurant dans les années 80 : il attire de plus en plus de visiteurs et une grande variété d'artistes francophones et même internationaux. Serge Gainsbourg, proche de la soixantaine, est bien sûr de la partie.

En 1986, il se produit devant plus de 11 000 spectateurs. Une prestation immortalisée à l'époque par le photographe de l'AFP Frank Perry. 

Un an plus tard, l'artiste assure encore le spectacle aux côtés du bassiste du groupe américain "Southside Johnny", cigarette à la main évidemment. La même année, il chante en duo avec son ex-compagne Jane Birkin, dont il est resté très proche.  

En 1988, Serge Gainsbourg revient à l'affiche de l'évenement avec Julien Clerc, Charles Aznavour ou encore l'Américain Frank Zappa. En clin d'oeil à la campagne présidentielle qui se déroule cette année-là, le Printemps de Bourges crée une affiche et un spot publicitaire pour promouvoir son "festival pour tous les Français".

"Springtime in Bourges" : un documentaire de Serge Gainsbourg

En 1987, Serge Gainsbourg se voit confier la réalisation du documentaire "Springtime in Bourges" (en français : "Printemps à Bourges"). Dans des archives retrouvées par France 3 Centre-Val de Loire, il explique son projet sans équivoque. 

Je vais être assez cruel. On m'a demandé mon avis, donc je vais donner mon avis et mon avis sera définitif.

Serge Gainsbourg.

Pourtant, l'équipe du Printemps de Bourges garde un souvenir plutôt sympathique du tournage : "Il se fondait dans l'équipe, il est venu dans des réunions, il montait dans les charpentes pour régler des projecteurs". Ou encore : "Il voulait passer partout, il fallait le laisser filmer : il a pas mal perturbé l'organisation. En fait, Gainsbourg aimait bien se promener dans le Printemps".

Des années après, le souvenir de Serge Gainsbourg est toujours bien présent à Bourges. Le festival avait d'ailleurs rendu hommage au chanteur en 2006, à l'occasion des quinze ans de sa mort.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.