Annulation du Printemps de Bourges : “On aura envie d'exister en 2020 sous un format différent”

Ambiance public Printemps de Bourges 2019 / © Mathieu Foucher/ Printemps de Bourges
Ambiance public Printemps de Bourges 2019 / © Mathieu Foucher/ Printemps de Bourges

Boris Vedel, directeur du Printemps de Bourges, considère impossible un report à l'identique du line-up 2020 du festival. Il espère cependant qu'une déclinaison existera, sous une forme différente.

Par Thomas Hermans

Même annulé, le Printemps de Bourges continue de vivre. Hier soir, les organisateur ont annoncé l'annulation de l'édition 2020 du festival -qui avait attiré plus de 200 000 personnes l'année dernière- pour cause de coronavirus.

Pour Boris Vedel, directeur du Printemps de Bourges, l'annulation est une "tristesse pour tout le travail qui a été accompli", mais avant tout une nécessité : "C'est une situation qui nous acable tous et le Printemps se devait d'être responsables." Et autant être clair : "C'est compliqué d'imaginer un report à l'identique, c'est quasiment impossible."
 

C'est pourtant déjà le branle-bas de combat pour trouver des solutions alternatives. "On aura envie d'exister en 2020 sous un format différentRien n'exclut des initiatives qui germeront dans nos têtes dans les heures et jours qui viennent, avance-t-il enthousiaste. Les artistes nous appellent déjà pour faire quelque chose."

"On a un genou au sol mais on va se relever très vite", promet Boris Vedel.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus