• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Bientôt un parc photovoltaïque de 58 428 panneaux solaires près de Bourges ?

La centrale solaire de Crucey-Villages, près de Dreux, en Eure-et-Loir, inaugurée en 2012. / © ALAIN JOCARD / AFP
La centrale solaire de Crucey-Villages, près de Dreux, en Eure-et-Loir, inaugurée en 2012. / © ALAIN JOCARD / AFP

Une enquête publique sur un projet de centrale solaire à Saint-Germain-du-Puy, près de Bourges, dans le Cher, va être réalisée du 3 septembre au 4 octobre 2018. En cas d'avis favorable de la préfecture, les travaux débuteront en 2020, pour une ouverture prévue entre fin 2020 et début 2021. 

Par France 3 Centre-Val de Loire

Bientôt une centrale photovoltaïque dans le Cher ?  La préfecture du département a annoncé qu'une enquête publique relative au projet de réalisation d'un parc photovoltaïque à Saint-Germain-du-Puy allait être ouverte.

Cette étude se déroulera du 3 septembre au 4 octobre 2018, sur 32 jours consécutifs, et concernera plus exactement le lieu-dit Les Gavottes, située à l'ouest du bourg de la commune limitrophe à la ville de Bourges, en bordure de la RD 955.
 

Le but de l'enquête publique

L'enquête publique "aura pour objet d'assurer l'information et la participation du public ainsi que la prise en compte des intérêts des tiers lors de l'élaboration des décisions susceptibles d'affecter l'environnement, mentionnées à l'article L. 123-2", explique la note de présentation générale du projet. Et précise que les observations et propositions recueillies au cours de ce délai seront "prises en considération par le maître d'ouvrage et par l'autorité compétente pour prendre la décision".

Pour mener à bien ce travail, Patrick André, fonctionnaire territorial de services techniques en retraite, a été désigné commissaire enquêteur par la présidente du tribunal administratif d'Orléans. 
© Kronosol SARL 58 / Préfecture du Cher
© Kronosol SARL 58 / Préfecture du Cher
 

L'équivalent de la consommation annuelle de 4000 ménages

L'utilité d'une centrale solaire d'environ 20 ha ? Produire de l'énergie électrique d'origine solaire (énergie renouvelable).  Le site disposera d'une capacité de 16,4 MWc délivrée par 58 428 panneaux solaires, qui seront inclinés de 20° plein sud et feront 2,9m de haut.

"La centrale produira environ 18 814 MWh par an, ce qui représente des économies de CO2 d’environ 4 176 tonnes et l’équivalent de la consommation annuelle d’environ 4 026 ménages", assure la note de présentation générale.

Pour donner un ordre d'idée, ce chiffre représente 75% de la population de Saint-Germain-du-Puy ou encore 6% de la population de Bourges.

A l'initiative de ce projet : Kronos Solar, une entreprise spécialisée dans le développement, la construction et l'exploitation de centrales solaires photovoltaïques au sol, implantée dans 9 pays et sur 4 continents.

Concernant le fournisseur du matériel photovoltaïque, il n'a pas encore été choisi à ce stade du projet. Il est néanmoins mentionné que l'appel d'offres de la commission de régulation de l'énergie (CRE) favorisera les "panneaux français, voire européens" et que l'heureux élu sera choisi sur des critères de prix, de provenance (bilan carbone) et de capacité d'approvisionnement.
 

"Saint-Germain-du-Puy est un site idéal"

Selon le maître d'ouvrage Kronos Solar, le lieu-dit Les-Gavottes est un site idéal. "La région centre de manière globale a du potentiel, nous nous y intéressons depuis plusieurs années. Le site de Saint-Germain-du-puy, en particulier, dispose de peu de dénivelé et peu d'ombrages, est facile d'accès, ne présente pas d’enjeux environnementaux compromettant cet aménagement et, surtout, se trouve à proximité d'infrastructures de réseau électrique", explique Clément Delhoume, directeur technique de Kronos Solar.

"Après des études techniques positives, nous sommes tombés d'accord avec la mairie de Saint-Germain-du-Puy pour définir la superficie constructible sur le lieu-dit Les Gavottes", poursuit-il. "Un accord a également été conclu avec le propriétaire, un exploitant agricole qui va bientôt partir à la retraite".
Schéma de principe d'une centrale photovoltaïque / © Kronos Solar
Schéma de principe d'une centrale photovoltaïque / © Kronos Solar


Construction courant 2020

Après les 32 jours passés à récolter les différents commentaires et propositions, le commissaire enquêteur Patrick André fournira un rapport dans lequel il émettra un avis, qu'il transmettra à la préfète du Cher, Catherine Ferrier.

En se basant sur ce rapport, la déléguée du Gouvernement délivrera ensuite un permis de construire ou non. Un appel d'offres sera ensuite effectué afin que le maître d'ouvrage sélectionne l'entreprise qui réalisera les travaux.

Enfin, si toutes ces étapes obligatoires sont franchies, la construction de la centrale devrait débuter courant 2020 pour une durée de 4 mois. L'ouverture de la centrale, quant à elle, devrait avoir lieu fin 2020, début 2021.

Calendrier de l'enquête publique (3 septembre-4 octobre 2018)

3 septembre : ouverture de l'enquête (9h00) et première permanence à la mairie de Saint-Germain-du-Puy (9h00-12h00) où le commissaire enquêteur sera à la disposition du public pour recevoir ses observation et propositions.
12 septembre : réunion publique d'information organisée en partenariat avec la mairie de Saint-Germain-du-Puy à la mairie de la commune.
13 septembre : permanence à la mairie de 14h30 à 17h30.
22 septembre : permanence à la mairie de 9h00 à 11h30.
4 octobre : permanence à la mairie de 14h30 à 17h30.

A l'expiration de l'enquête, le dossier et le registre assorti, le cas échéant, seront mis à disposition par la maire, Marie-Christine Baudouin.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus