Cher : un agriculteur condamné à 5000 euros d'amende pour avoir épandu des pesticides près d'un terrain de sport

Un agriculteur, qui avait épandu des pesticides à proximité d'un terrain de tennis fréquenté par des enfants, a été condamné le 18 décembre à une amende de 10 000 euros dont 5000 avec sursis.

En épandant des pesticides à proximité d'un terrain de tennis, il avait donc enfreint la loi. Un agriculteur de Parassy, dans le Cher, a été condamné à 5000 euros d'amende et 5000 euros avec sursis par le tribunal correctionnel de Bourges. La condamnation, après environ un mois de délibéré, aura finalement été un peu au-delà des réquisitions du parquet, qui demandait une amende de 10 000 euros avec sursis.

Le 18 mai 2018, cet agriculteur du petit village de Parassy, 400 âmes, a donc épandu des pesticides dans son champ de céréales, tout proche du centre de loisirs où un animateur et des enfants participent à une activité périscolaire. Aucun enfant n'a eu à souffrir d'effets secondaires, mais un arrêté préfectoral de juillet 2016 interdit l'épandage aux alentours des établissements scolaires et périscolaires "pendant l'heure qui précède" l'ouverture et "les trente minutes qui suivent" la fin des activités.
 
 

Nul n'est censé ignorer la loi

"L'audience s'est déroulée de telle manière qu'il a pu s'expliquer et rappeler qu'il ignorait la réglementation", expliquait à France 3 l'avocat de l'agriculteur, Me Eugène Bangoura, lors de l'audience fin novembre. "Cette réglementation là ne lui avait pas été communiquée et ce doit être malheureusement le cas de beaucoup d'agriculteurs qui sont pourtant concernés par cet arrêté".

Nul n'est censé ignorer la loi, a rétorqué de son côté le tribunal. Les parents, quant à eux, ont été entendus mais aucun n'a déposé plainte.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité