Cher : fuite chimique d'une cuve d'azote de 50 000 litres, le pire évité

© N.Lemaire
© N.Lemaire

On est passé près de la catastrophe ce lundi soir. L'intervention des pompiers après une fuite constatée sur une cuve d'azote liquide dans le Cher, a permis de limiter l'impact environnementale de l'accident. 

Par Nathanael Lemaire

Une fuite de produit chimique dans une cuve d'engrais agricole a mobilisé toute la nuit de lundi à mardi de nombreux pompiers dans le Cher.
Une dizaine d'engins et une vingtaine de sapeurs-pompiers ont dû intervenir sur une exploitation agricole au lieu-dit "les Billets" sur la commune d'Henrichemont située entre Vierzon et Sancerre.

C'est vers 19h30, qu'une fuite est détectée sur une cuve d'engrais agricole contenant 50 000 litres d'azote liquide. Une vingtaine de pompiers se sont rendus sur place pour tenter de colmater la brèche.
L'intervention a consisté notamment à faire face à un important risque de pollution à proximité du cours d'eau "le petit sauldre".
Face à l'impossibilité d'empêcher la fuite et devant le début de pollution constaté, les sapeurs-pompiers ont décidé de vider la cuve défectueuse et reverser le liquide dans une autre cuve.

Avec l'aide du fournisseur du produit chimique et une société privée de pompage, les pompiers sont parvenus à éviter le pire et contenir la dispersion de l'azote dans le sous-sol.
C'est seulement vers 3 heures du matin que l'intervention s'est terminée avec la mise en sécurité de l'engrais liquide dans une autre cuve.
Si la pollution a pu être limitée, l'office français de la bio-diversité est chargé des analyses environnementales liés à cet accident.

 

Sur le même sujet

Les + Lus