Diversité, création, émergence et soutien à la scène féminine : les 4 grands thèmes du Printemps de Bourges 2020

200 000 festivaliers ont fréquenté la 43ème édition du Printemps de Bourges / © Le Printemps de Bourges
200 000 festivaliers ont fréquenté la 43ème édition du Printemps de Bourges / © Le Printemps de Bourges

Cette année, le Printemps de Bourges Crédit Mutuel 2020 se veut dédié à la création, à la découverte et à l'émergence. C'est avec plus de 150 artistes programmés et 500 dans la ville que le Printemps annonce le renouveau et la venue des beaux jours.

Par C. Mette et A. Bettiga

La programmation est enfin dévoilée ! À trois mois de l'ouverture du festival, Boris Vedel, directeur du Printemps de Bourges et Jean-Michel Dupas, directeur artistique ont annoncé les nouveautés du festival.

C'est Renan Luce qui ouvrira place Séraucourt, gratuitement, ce festival.

Avec 150 artistes annoncés, 75% des artistes présentent leur premier album au public berruyer. Un parti pris qui ne cesse d'évoluer. En effet, 135 des artistes sont considérés comme "découverte", un moyen de brasser un panel beaucoup plus grand. Soutenant 4 grands thèmes : la diversité, la création, l'émergence et la scène féminine, on retrouve une programmation composée de 40% de femmes et 5% d'artistes mixtes.
 

Les créations du Printemps : 5 productions exceptionnelles

C'est au parvis de la cathédrale de Bourges que vous pourrez retrouver une création autour des 25 ans de l'album culte "Dummy" de Portishead. C'est Yan Wagner, à la direction musicale, qui se chargera des arrangements organiques et électroniques. Les sons seront revisités par Lou Doillon, Victor Solf, Sandra Nkaké, Malik Djoudi, Emily Jane White et l'orchestre Orage dirigé par la cheffe d'orchestre Uèle Lamore.

La deuxième création sera portée par Jeanne Added. Fan de Prince, elle lui rendra hommage au piano-voix. À retrouver sous le nom de "I feel for you".

Une troisième création sera présentée le jeudi 23 avril au Nadir avec Rap Souterraine. Cinq jeunes artistes underground venant de toute la France et n'ayant jamais fait de scène se retrouvent propulsés au Printemps pour rapper leurs premiers sons.

Si vous aimez Boris Vian, le festival célèbre le centenaire de sa naissance ! Tracy de Sà, Songe et Oré, reprennent en version hip-hop accoustique son répertoire.

Enfin, "La Rencontre" entre Disiz, rappeur et Boston Bun, producteur d'électro, permettra de créer un répertoire mélangeant ces deux univers en live.

L'Exclamation du Printemps

C'est Exil ! qui sera l'exclamation du festival. Pour parler immigration, urgence, drame actuel, peur, cliché... Et expliquer comment notre société se construit avec les autres, différents espaces dédiés aux débats seront installés.

Nouveauté 2020 : le village "Demain le Printemps !"

Place Etienne Dolet, un village d’un nouveau genre verra le jour pour cette 4ème édition. 

Cet espace sera dédié à la jeunesse, au territoire et au développement durable. Des animations en accès libre seront proposées ainsi que des spectacles payants pour les jeunes publics. Inspiré des valeurs fortes que souhaite développer le Printemps, cet espace dit "des initiatives" accueillera des structures mettant en avant les actions territoriales portées en faveur du développement durable.
 
Un appel à projets est lancé aux structures œuvrant en faveur du développement durable sur le territoire et désirant faire connaitre leurs actions et initiatives.
La programmation de cet espace ainsi que les structures sélectionnées seront présentées le 19 mars 2020.

Un Printemps responsable

Intégré au coeur de la ville, il en partage toutes les contraintes. Des solutions ont été mises en oeuvre avec le dispositif Printemps Durable, mais comment faire plus ?

Cette édition recevra la certification ISO 20121. Il s'agit d'un programme officiel formalisant le management responsable du festival sur l'écologie, l'économie et le social. Vingt-neuf mesures vont être dévoilées aux artistes et aux festivaliers.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus