Un mois d’octobre exceptionnellement chaud et sec en Centre-Val de Loire

à l'image de ce point d'eau complètement sec, ce mois d'octobre a été très chaud et peu pluvieux / © Arnaud Moreau
à l'image de ce point d'eau complètement sec, ce mois d'octobre a été très chaud et peu pluvieux / © Arnaud Moreau

Des records de chaleur ont été enregistrés en octobre dans toute la région. Le Cher a connu les plus hautes températures

Par Arnaud Moreau

Un bel été indien, c’est comme ça que l’on peut qualifier ce début d’automne dans la région. C’est surtout la mi-octobre qui a battu tous les records ou presque.
« Nous sommes sur une température moyenne en hausse de 1 à 2 degrés sur le mois » explique Patrick Casteiltor de Météo France à Bourges.
Au sujet des records significatifs : Dun-sur-Auron et Orval dans le sud du Cher ont connu une température de 27,4 degrés le 15 Octobre. Le lendemain, on relevait 26, 8 degrés à Châteauroux. A Bourges, on notait 26,5 degrés, de quoi surclasser le précédent record de 24 degrés relevé à cette date en 1949.
Le thermomètre a même atteint 28,1 degrés à Graçay, à l’ouest du département !

Ce contenu n'est plus disponible




« Ce sont d’habitude des températures obtenues de mi-juillet à mi-août » poursuit Patrick Casteiltor. Le nombre de jours chauds a été très important.
« Du côté de la pluviométrie, octobre fut un mois très sec avec un déficit entre 45 à 80 % par rapport aux attentes sur la région. L’Indre et le sud de la Touraine sont les plus touchés avec 70 à 80% de déficit. »
A titre d’exemple, il est tombé sur Orléans 13,5 milimètres de pluie en octobre au lieu de 64 millimètres en moyenne sur les autres années, soit un déficit de 80%
Même déficit relevé à Ferrière-Larçon à l’ouest de la Touraine.
L’analyste apporte une dernière précision : «Bourges, en revanche, a connu un mois d’octobre plus sec en 1985, le record n’a pas été battu cette année. »
Le taux d’humidité des sols est inférieur de 50 à 70% par rapport à ce qui est attendu, on peut donc bien parler de sécheresse en ce début d’automne.

Ce contenu n'est plus disponible

 

Sur le même sujet

Tout le monde peut prendre sa place

Les + Lus