• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Printemps de Bourges : avec la WebRadio Balzac, des collégiens d'Issoudun jouent les apprentis journalistes

Les élèves du collège Balzac avec leur professeur M. Perry et leur mascotte Maguy au Printemps de Bourges / © C. Mette
Les élèves du collège Balzac avec leur professeur M. Perry et leur mascotte Maguy au Printemps de Bourges / © C. Mette

Accréditations autour du cou et micro à la main, les élèves du collège Balzac d'Issoudun (Indre) se glissent, le temps du Printemps de Bourges, dans la peau de journalistes spécialisés. Ils rencontrent les artistes, réalisent des interviews et alimentent leur webradio comme des pros.

Par E. Bruzat et C. Mette

Ils ont beau être en vacances, ils acceptent volontiers de faire l'impasse sur leurs grasses matinées. Chaque jour, par groupe de 4, des collégiens d'Issoudun débarquent au Printemps de Bourges pour couvrir l'événement et le faire vivre à distance à leurs camarades et leurs familles, via leur webradio. 

Artistes émergents et stars du moment

Concerts, têtes-à-têtes, conférences de presse... Le programme est bien rempli et l'équipe de jeunes reporters bien organisée. Dans leur viseur pour cette 43ème édition, des artistes émergents comme l'Inouï tourangeau Ephèbe, Suzane, Roxaane... Et de véritables stars comme Skip The Use ou Clara Luciani.
 

Les élèves du collège Balzac d'Issoudun au Printemps de Bourges

3 mois de préparation

Armés de leurs fiches et de leur micro, ils naviguent dans l'espace presse avec la même aisance que les 600 journalistes accrédités pour l'événement. Il faut dire que tout a été bien préparé en amont avec leurs deux rédacteurs en chef, Axelle Dumez et Noah Buchon, élèves de 4ème. 

On commence à travailler sur le festival deux/trois mois avant. On écoute les musiques, on sélectionne les artistes et on fait nos demandes d'interviews. Un mois avant, on fait nos recherches et on prévoit nos questions. Axelle, rédactrice en chef

Interviews ludiques

Mais les apprentis journalistes ne s'arrêtent pas là. Au-delà des vraies questions de journalistes, ils réservent aussi quelques suprises aux artistes. 

On a des jeux. Par exemple, on leur demande ce qu'ils feraient s'ils se retrouvaient dans telle ou telle situation. Ça change des questions que tout le monde pose. Et c'est plus sympa de les faire rigoler". 

Jamais sans Maguy

L'artiste Les Louanges (nom de scène du Quebecois Vincent Roberge) en a fait les frais. Il a eu droit à un questionnaire en règle sur ses années collège, ses matières préférées à l'école et ses plus grosses bêtises d'adolescent. Le tout, dans la bonne humeur et en compagnie de Maguy, leur peluche-mascotte vêtue du t-shirt estampillé "Webradio Balzac". 

Les artistes adorent ! Ils trouvent ça super qu'on fasse de la radio à notre âge et qu'on se retrouve face à eux. Et puis, ils aiment qu'on fasse des interviews hyper ludiques avec eux. Les seuls avec qui ça s'est mal passé, c'est Thérapie Taxi. Ils ont été très moqueurs...  

Après l'enregistrement vient le temps du montage puis de la mise en ligne des entretiens. Chaque élève est en mesure d'être autonome, de travailler chez soi et de "monter" les contenus de la webradio, qu'il soit en 6ème ou en 4ème. 

 

"Ça peut servir plus tard"

Malgré tout, peu d'entre eux envisagent de devenir journaliste. "On s'amuse tellement qu'on a du mal à se dire que ça pourrait être notre vrai métier", explique Axelle. En revanche, ils admettent tous que cette expérience les a transformés. 

On sait fabriquer une émission maintenant... Ça peut servir à plein de choses. J'ai remarqué que parmi les élèves qui ont participé, certains étaient très timides en arrivant. Et après cette semaine, les gens s'ouvrent et sourient plus !

Vacances sacrifiées

Derrière ce projet, on retrouve un professeur d'anglais, Jake Perry qui a accepté d'accompagner et d'encadrer les élèves toute la semaine bénévolement, pendant ses vacances.

On ne serait rien sans lui ! Il sacrifie ses vacances pour être avec nous. On se couche tard, on se lève tôt et lui, il est là tous les jours !

Après le Printemps de Bourges, les élèves réaliseront une émission d'1h30 en direct de la Boîte à Musique à Issoudun, le 16 mai prochain, sur le thème du harcèlement. Toutes les émissions sont à retrouver sur le site internet de la Webradio Balzac
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

La filière du cornichon français lancée dans le Loir-et-Cher progresse bien

Les + Lus