Cher : le canal de Berry historiquement bas

Le canal de Berry n'a jamais été aussi bas. Les services de l'état ont décidé de stopper son approvisionnement en eau pour protéger les poissons. Une décision exceptionnelle pour faire face à un niveau historiquement bas, une conséquence du manque de pluie.

Lundi 15 juillet, Thierry Touzet, le directeur départemental des Territoires (DDT), a annoncé que l'approvisionnement du canal de Berry sera coupé d'ici la fin de la semaine sur 150 km dans le Cher et 43 Km dans le Loir-et-Cher. La DDT a pris des dispositions pour sauver le maximum de poissons. Une situation inédite depuis les canicules de 1976 et 2003.

L’urgence est d’organiser des pêches de sauvegarde, comme l'explique le maire de Marmagne, Bernard Duperat "L'opération de faucardage consiste à couper l'herbe et les algues afin d'oxygéner les poissons, victimes du manque d'eau et de la chaleur". 

Les pêches seront réalisées par des associations locales. La plupart des poissons iront dans l’Yèvre, mais il y aura des pertes considérables. Le niveau des eaux pourrait baisser de manière plus importante à certains endroits. Le canal pourrait être complètement asséché d'ici le début de la semaine prochaine

Il va falloir repenser les activités liées au canal, comme le tourisme fluvial, ou l'irrigation pour les agriculteurs.