Fioul domestique : recrudescence des commandes de clients par peur de la flambée des prix

En lien avec l'actualité au Moyen-Orient, les commandes de fioul se précipitent
En lien avec l'actualité au Moyen-Orient, les commandes de fioul se précipitent

Depuis la tension au Moyen-Orient et l'attaque de drones contre des installations pétroliéres en Arabie Saoudite, les distributeurs de fioul constatent une recrudescence des commandes. Exemple avec le surcroit d'activité chez le distributeur GEM Barres installé à Bannay (18300) dans le Cher.

Par Nathanael Lemaire

Le prix du baril a considérablement augmenté à la suite de la destruction des installations pétrolières en Arabie Saoudite.  Un événement à des milliers de kilomètres de notre région Centre-Val de Loire mais qui provoque l'inquiétude des consommateurs, surtout au moment de remplir la cuve de fioul pour l'hiver, car les répercussions sont déjà notables. Depuis le début de la semaine, le prix du mètre cube (1.000 litres) de fioul domestique a progressé de 50 euros. 

LIRE ► Les cours du pétrole s'envolent après les attaques contre des infrastructures en Arabie saoudite

A Bannay, dans le Cher, l'entreprise GEM Barres voit ses demandes de livraisons de fioul s'amplifier ses derniers jours. (VOIR notre reportage vidéo ci-dessous).
 Frédéric Plan, délégué général de la Fédération des combustibles, carburants et chauffage, interrogé par nos cobfrères de France Bleu tient à rassurer les consommateurs : le prix du fioul ne devrait pas continuer à augmenter fortement. "Le prix du baril a déjà marqué un recul donc on voit bien que les marchés qui sur-réagissent aux événements s'adaptent rapidement aussi bien à la hausse qu'à la baisse donc on ne peut pas dire que cette tendance à la hausse va se maintenir", explique Frédéric Plan. 
 

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus