Historique : le berrichon Julian Alaphilippe devient le premier français double champion du monde de cyclisme

Julian Alaphilippe est devenu champion du monde pour la seconde fois d’affilée ce dimanche 26 septembre à Louvain en Belgique. Il entre dans l’histoire du cyclisme français et mondial.

"Je ne pensais pas que j’étais capable de tenir jusqu’au bout. Je n’ai pas de mots", a déclaré Julian Alaphilippe après avoir réalisé une performance hors normes.

Après Imola (Italie) en 2020, le berrichon s’est de nouveau imposé aux mondiaux de cyclisme en Belgique, en solitaire, après une attaque décisive à 17 km de l’arrivée. Il devient ainsi le premier français à conquérir deux titres depuis le premier championnat du monde en 1927.

En terres flandriennes et devant une foule immense, présente tout au long du parcours de 268,3 kilomètres entre Anvers et Louvain, Alaphilippe a refroidi l’enthousiasme du public en infligeant une défaite majeure à l’équipe belge qui avait tout misé sur le grand favori, Wout van Aert.

Le maillot arc-en-ciel pour la deuxième fois consécutive

Le leader de la Deceunink-Quick Step s’est livré à plusieurs attaques durant la course mais c’est finalement à 17 km de la fin que le français a décidé de lancer sa dernière offensive. S’il n’est pas parvenu à semer ses concurrents durant les 5 premiers kilomètres de l’échappée, le rythme s’est rapidement enflammé, Alaphilippe imposant une cadence infernale à ses rivaux. Si bien que plusieurs kilomètres avant l’arrivé, les jeux étaient déjà faits pour le français.

Vainqueur de la première étape et maillot jaune du Tour de France au début de l'été, Alaphilippe a ainsi enlevé sa quatrième victoire de la saison. Le Néerlandais Dylan van Baarle a pris la deuxième place, à une trentaine de secondes, devant le Danois Michael Valgren et le Belge Jasper Stuyven.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sur route cyclisme sport