Municipales 2020 : une commune du Cher sans candidat, il n'y aura pas d'élection

A Chaumoux-Marcilly, dans le Cher, aucun candidat ne s'est déclaré. Il n'y aura donc pas d'élection municipale dans ce village le 15 mars.

Chaumoux-Marcilly pourrait bien ne pas avoir de maire.
Chaumoux-Marcilly pourrait bien ne pas avoir de maire. © France 3 Centre-Val de Loire
Une commune morte. Et bientôt sans maire ? C'est en tout cas parti pour. A Chaumoux-Marcilly, village de 95 habitants à une trentaine de kilomètres à l'est de Bourges, il n'y aura pas d'élection le 15 mars prochain. La raison ? Aucun candidat ne s'est déclaré ou n'a pu constituer de liste. Et le maire sortant, Pierre Malleron, a décidé de ne pas se réprésenter. 

"C'est un peu dommage pour la commune, c'est un peu dur de se retrouver sans maire, confie Jean-Pierre Reboul, conseiller municipal sortant, arrivé en 1975. C'est devenu une commune dortoir."

Mauricette Bertaud abonde en ce sens : "C’est une jolie petite commune qui essayait de s’en sortir. C’est difficile de trouver des noms, ce n’est pas une cité dortoir mais pas loin, il n'y a pas beaucoup de jeunes, il y a des militaires car on n’est pas loin d’Avors. Les gens ne prennent plus le temps de vivre pour leur commune", regrette t-elle.
 

La possibilité d'une liste entre le 1er et le 2e tour


Le seul moyen pour la commune d'avoir un maire est de constituer une liste entre le premier et le deuxième tour (le 22 mars) de 7 élus. "Il faut faire le maximum pour créer une liste. Il faut qu'on garde notre indépendance", espère Thierry Thouvenot, habitant du village.

Chaumoux-Marcilly aura t-elle un maire ? Réponse entre le 15 et le 22 mars.
 
Que dit la loi ?
La loi permet de présenter une liste entre les deux tours pour une commune de moins de 1 000 habitants, même incomplète. Il reviendrait à la préfecture de nommer une délégation spéciale pour prendre en charge les affaires courantes de la ville et organiser une élection dans les 3 mois.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020 élections