PORTRAIT. Cher : à Rians, rencontre avec le directeur de la laiterie Hubert Triballat

Nous partons à la rencontre de Hugues Triballat à Rians. C’est le directeur de la laiterie Hubert Triballat dans ce petit village du Berry, entre Bourges et Sancerre ! Une entreprise familiale depuis quatre générations.

A l'intérieur de la laiterie Hubert Triballat.
A l'intérieur de la laiterie Hubert Triballat. © Centre-Val de Loire

Cette marque est très présente dans les commerces. Partout en france, les fromages, faisselles et autres desserts Rians sont visibles dans les étals des supermarchés. Saviez-vous que les produits de cette marque sont fabriqués dans une laiterie du Cher. Et que celle-ci est l'un des principaux employeurs du département ?

Découvrez l'histoire de cette société familiale devenue grande. Attention les gourmands, vous allez vous régaler !

Les débuts de la laiterie

Hugues est le directeur de la laiterie Hubert Triballat. C’est une entreprise familiale qui s’est transmise de génération en génération. 

Ces arrières grand-parents se sont installés dans le petit village de Rians dans les années 1901. Ils ont transformé leur ferme en laiterie. Une partie de la ferme était destinée à la création du fromage appelée l’étable et l’autre partie à leur habitation.

Dans l’étable, son arrière-grand-mère, Francine, fabriquait des fromages, faisait égoutter la faisselle et refroidissait le lait dans la rivière. C’est une façon de fabrication traditionnelle.

Malheureusement, lors de la guerre, ses arrières grands-parents n’ont pas pu développer leur laiterie. 

D’après Hugues, le vrai fondateur de la laiterie serait son père. Il est reparti de zéro, afin de fonder la société moderne telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Hugues a travaillé avec son père pendant les années 90, c’était son binôme. Quelques années plus tard, il a assumé seul la direction de la société. 

Une laiterie familiale qui se développe

Hugues est heureux de pouvoir diriger cette entreprise familiale et d’avoir des enfants qui comptent poursuivre cet héritage.

Henri est l'aîné de la famille et de par son âge, est le premier à rejoindre la société. 

Marc et Marie sont également passionnés par les produits, par l'entreprise et par le projet familial. 

C’est un projet familial, un projet de vie pour mes enfants. Ensemble, tous les trois, ils auront à se projeter et construire ce projet avec moi.

Hugues Triballat

“C’est un projet familial, un projet de vie pour mes enfants. Ensemble, tous les trois, ils auront à se projeter et construire ce projet avec moi.” Hugues triballetta

La frontière entre la vie professionnelle et privée est pratiquement impossible à respecter. Le fait que ce soit une entreprise familiale fait de leurs repas des réunions de travail ou de famille. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rians (@laiterierians)

Comment s'organisent les commandes ?

Il nous emmène à la rencontre de Fabrice, le grand responsable des préparations de commandes !

D’après lui, les commandes prévues aujourd’hui seront équivalentes par rapport aux semaines précédentes. C'est-à- dire qu'ils vont faire un peu plus de 200 tonnes.

L’entreprise regroupe 800 salariés à Rians. Il est le premier employeur privé dans le département du Cher. Le chiffre d’affaires du groupe s'élève à 300 millions d’euros.

CARTE INTERACTIVE. Découvrez d'autres portraits :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises agriculture économie berry nature parcs et régions naturelles