Trains : 6h de retard sur la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse à cause d'une rupture d'alimentation électrique

La SNCF a détecté une rupture de caténaire au sud de Vierzon, bloquant la circulation de nombreux trains circulant sur les axes Paris-Toulouse et Paris-Nevers. La circulation ne reprendra pas avant, au minimum, 11h.

360 minutes de retard. Voilà ce qu'a longtemps indiqué le panneau des départs de la gare de Vierzon, pour le train en direction de Paris-Austerlitz et en provenance de Brive-la-Gaillarde prévu à 6h52 ce lundi 26 février. Avant que, à 10h30, le train soit purement et simplement supprimé.

La SNCF explique en effet avoir détecté une "interruption de l'alimentation électrique", à quelques kilomètres au sud de Vierzon. En conséquence, de nombreux trains circulant sur l'axe Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, mais aussi Vierzon-Nevers et Vierzon-Bourges, sont très retardés, voire annulés.

Un Intercités bloqué sur les voies

En gare de Vierzon, les trains pour Nevers (8h19), Argenton (8h35), Paris Austerlitz (8h55, 10h10, 10h55), Brive-la-Gaillarde (9h04, 13h22), Lyon Perrache (9h19) et Toulouse Matabiau (10h08) affichent des retards conséquents, d'1h10 à 3h40. Des retards qui se répercutent sur les gares traversées, notamment Les Aubrais et Châteauroux.

Les départs des intercités en direction de Brive et Toulouse sont aussi affectés à Austerlitz. Un temps interrompu, la circulation entre Vierzon et Orléans, et entre Vierzon et Tours devrait pouvoir reprendre, contrairement aux axes Vierzon-Bourges et Vierzon-Limoges. Selon la SNCF, les premiers trains ne circuleront pas sur ces lignes avant 11h.

Une locomotive à propulsion thermique a été envoyée pour dégager un train Intercités, bloqué sur les voies au niveau de la rupture de la caténaire. Elle devrait pouvoir emmener les voyageurs vers Vierzon vers 11h30.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité