Coronavirus : les lieux touristiques du Centre-Val de Loire qui avaient décidé de rester ouvert obligés de fermer

Châteaux de la Loire, zoo de Beauval, cathédrale de Chartres... tous ces sites avaient choisi de rester ouverts hier. Le passage au stade 3 et les annonces d'Edouard Philippe ce samedi 14 mars les a obligé à fermer leurs portes.

Le château de Chambord, un panda de Beauval, la cathédrale de Chartres.
Le château de Chambord, un panda de Beauval, la cathédrale de Chartres. © Frédéric Duchesnay/MaxPPP / Catherine Simon/MaxPPP / Vincent Voegtlin/MaxPPP
MISE A JOUR DIMANCHE 15 MARS : Les annonces d'Edouard Philippe hier soir ont rebattu les cartes, et tous les musées et châteaux doivent fermer au public jusqu'à nouvel ordre. Le zoo de Beauval est également concerné, et ne rouvrira, au mieux, que le 31 mars selon le site internet du parc. Seule la cathédrale de Chartres reste ouverte selon ses horaires habituels. Cependant, l'entièreté des offices de semaine, des messes, des visites guidées et des évènements culturels sont annulés. L'accueil et le point de vente seront également fermés, ainsi que le parcours du labyrinth.

ARTICLE SAMEDI 14 MARS : Les restrictions annoncées par le président de la République et par le Premier ministre ces derniers jours pour limiter la propagation de l'épidémie de Covid-19 en France ont fait frémir le monde du divertissement. L'interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes devrait ainsi peser lourd sur les salles de cinéma, de concert et de théâtre notamment. 

Dans le même temps, les métropoles de la région annoncent l'une après l'autre la fermeture de leurs lieux publics, à l'image d'Orléans, Tours et Bourges. Quant aux grands sites touristiques du Centre-Val de Loire, tous souhaitent pour l'instant rester ouverts, avec quelques changements de programme à la clé. Découvrez lesquels.
 Avec les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci, le château de Chambord a battu de nouveaux records de fréquentation. Le chateau sera ouvert tout ce week-end dans ses horaires habituels, et assure sur son site et ses réseaux sociaux que tout changement éventuel y sera communiqué.

A l'instar des autres châteaux de la région, Chambord compte sur la responsabilité générale du public pour appliquer "les règles et gestes simples pour éviter la propagation de la maladie", comme écrit dans un point d'information communiqué hier. "Vous revenez d'une zone où le virus circule activement ? [...] nous vous recommandons activement de reporter votre visite", est-il indiqué sur le site internet du lieu.
 
Du côté du château de Blois, on met en avant les "points d'eau pour lavage des mains et la désinfection régulière des outils de visite". Pas de modifications d'horaires non plus à Chenonceau, Azay-le-Rideau ou encore Amboise.
 Le ZooParc de Beauval reste ouvert aux horaires habituels, ont souligné les organisateurs dans un point d'information écrit hier soir, qui se disent "en liaison permanente avec les services de l'Etat". Le respect des distances entre les visiteurs est assuré selon eux : "nos visiteurs se répartissent naturellement dans notre parc de plein air, d'une superficie de 40 hectares, permettant une visite fluide".

De plus, afin de réduire les files d'attente compactes aux points de restauration, les pique-niques seront autorisés dans l'enceinte du zoo jusqu'au 3 avril. Le texte rappelle que le parc est "équipé de nombreux points permettant de se laver les mains avec du savon". Les organisateurs assurent également qu'ils renforcent "la fréquence de nettoyage de ces espace par nos agents de propreté".
 Comme Chambord, le Clos-Lucé invite sur son site les visiteurs venus de zones à risque ou qui présentent des symptômes de reporter leurs visites. Le site détaille également une série de conseils à destination des personnes ayant décidé de se rendre sur place malgré tout :
- le respect d'une "distance de courtoisie" avec les visiteurs et personnels du château
- le rappel des consignes d'hygiène, tels qu'éviter les contacts physiques, se laver les mains régulièrement, utiliser des mouchoirs à usages uniques ou encore tousser et éternuer dans son coude.

Le monument et son parc restent ouverts aux horaires habituels pour tous les visiteurs. Grâce à ses animations ludiques et pédagogiques, le Clos-Lucé reçoit de nombreux jeunes visiteurs. Peu vulnérables à la Covid-19, les enfants peuvent être des transmetteurs du virus sans présenter de symptômes.
 La cathédrale de Chartres reste elle-aussi ouverte pour accueillir les nombreux visiteurs qui viennent traverser ses travées chaque année, aux horaires habituels. Changement de programme cependant pour les visites guidées : celles proposées aux enfants et adolescents sont annulées, tout comme les activités de catéchèse. 

Selon un court texte publié sur le site internet, les personnes âgées et fragiles sont également invitées "à ne pas se rendre à la cathédrale - ni à titre individuel, ni lors de célébrations". Les offices sont en effet maintenues en semaine aux dernières informations, mais les deux messes prévues le week-end (samedi soir et dimanche matin) prochain sont annulées, afin de respecter l'interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie zooparc de beauval zoo chambord culture patrimoine coronavirus/covid-19 santé