Des personnalités politiques du Centre-Val de Loire demandent la réouverture de "tous les établissements culturels"

Le président de la région Centre-Val de Loire, ainsi que plusieurs maires, ont signé une tribune parue ce 17 février pour demander la réouverture des musées, théâtres ou encore cinéma.

Dans un cinéma, une pancarte "Ouvrez nos salles !"
Dans un cinéma, une pancarte "Ouvrez nos salles !" © MAXPPP

La ministre de la cutlure, Roselyne Bachelot, annonçait le 8 février que les musées seraient les premiers lieux de culture à rouvrir au public, précisant : "nous n'en sommes pas là sur les salles de cinéma et de spectacles". Une déclaration qui a hérissé le syndicat des entreprises artistiques et culturelles (SYNDEAC), qui a mobilisé les élus en région pour appeler à une réouverture sans distinction de tous les lieux culturels.

"Musées, salles de cinéma et salles de spectacles doivent être ouverts dans un même tempo. Nous n’acceptons pas de faire des distinctions entre les différents établissements qui tous s’engagent à mettre en œuvre des protocoles sanitaires rigoureux, déjà négociés et validés par le Gouvernement" rappelle le texte. Il a été signé entre autres par François Bonneau, président du Centre-Val de Loire ; Emmanuel Denis, maire de Tours ; Marc Gricourt, maire de Blois et André Laignel, maire d'Issoudun.

Un vrai dialogue pour la culture

"Le public, les artistes, l’ensemble des équipes ne comprendraient pas que la culture reste "confinée" plus longtemps", estiment les signataires de ce communiqué transpartisan, qui demandent "le renforcement d’un dialogue et d’une concertation véritables entre les collectivités territoriales, les professionnels, et le Gouvernement."

Les relations avec Emmanuel Macron et les élus territoriaux sont en tension depuis 2018, les critiques se concentrant sur un président jugé "hors-sol" et qui préfère le passage en force à la discussion.

Les prolongations sans cesse rejouées de la fermeture des lieux culturels ont aussi fini par lasser les représentants du monde de la culture, l'un des secteurs les plus durement touchés par la crise sanitaire. Le monde de la culture représente en France 2.7% de la population des actifs, et pèse quelque 47 milliards d'euros.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture économie crise économique covid-19 santé société