• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Élections régionales : ce qu'il faut retenir du 1er tour

Ce qu'il faut retenir du 1er tour des élections régionales : huit listes étaient en lice.v / © France 3 Centre-Val de Loire/V.Thierry
Ce qu'il faut retenir du 1er tour des élections régionales : huit listes étaient en lice.v / © France 3 Centre-Val de Loire/V.Thierry

Ce premier tour est marqué par une très forte abstention et la percée du Front National. Le second tour s'annonce serré entre les trois principaux partis : la gauche socialiste, la droite républicaine et l'extrême droite. 

Par D.Cros

Forte abstention et score historique du Front National

C'est un fait : un électeur seulement sur deux a voté. Le taux d'abstention pour ce 1er tour des élections régionales est de 50,46%. La question du contexte national s'était posée avant le scrutin. Selon plusieurs politologues, les attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis devraient avoir pour premier effet de remobiliser au moins une partie des électeurs. Ni le contexte actuel, ni les récents événements n'ont conduis plus de citoyens à voter. 

Dans cinq départements sur six de la région, le FN est arrivé en tête des suffrages. Seul l’Indre-et-Loire a préféré la liste de François Bonneau. Le Front National s’est donc implanté dans plusieurs bastions modérés ou socialistes comme dans le Cher par exemple, ou de sensibilité centriste comme le Loir-et-Cher, ou encore de la droite modérée comme le Loiret. Partout, il a remporté avec 30% et plus des suffrages.

Le Front National a conquis de nouveaux départements. Il a désormais une tripolarisation de la vie politique qui va se traduire par un second tour très serré.

Un second tour qui s’annonce très serré

Le Front National va continuer sur sa lancée et profiter de cette vague bleue marine. Le parti a parlé de souverainisme. Il a fait clairement un appel du pied au parti Debout la France qui représente 4.5% de l’électorat en région Centre-Val de Loire.

La gauche était divisée avant le premier tour. Le Front de Gauche ne peut pas fusionner car il n’a pas atteint la limite des 5%, ce qui n'est pas le cas d'EELV-Nouvelle Donne. La gauche va donc essayer de faire le plein des voix qu’elle a réalisé au premier tour. Si les scores du premier tour sont ajoutés : PS, EELV et FDG, la gauche est donnée gagnante. Mais pour cela, il faut que les électeurs des autres partis acceptent de reporter leurs voix sur le parti socaliste. C’est donc l’incertitude.

La droite républicaine n’a pas atteint son objectif d’être près des 30%, a elle seule, au premier tour. L’alliance était déjà faite. Elle va donc devoir compter sur le renfort des abstentionnistes et des petites forces de droite libérale et républicaine pour l’emporter éventuellement sur la gauche.

Autant dire qu'au second tour, la bataille électorale sera très serrée entre les trois forces.

Les résultats des huit listes en région Centre-Val de Loire

1- Liste Philippe Loiseau (FN) : 30,49%
2- Liste Philippe Vigier (LR-UDI-MoDem) : 26,25%
3- Liste François Bonneau (PS-PRG-CAP 21-UDE) : 24,31%
4- Liste Charles Fournier (EELV- ND) : 6,6%
5- Liste Nicolas Sansu (FDG-MRC) : 4,59%
6-  Liste Alix Penloup (DLF) : 4,58%
7- Liste Farida Megdoud (LO) : 1,7%
8- Liste Thierry Fouquiau (UPR) : 1,48%

A lire aussi

Sur le même sujet

Thenay : record de fréquentation pour la Route 41

Les + Lus