• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Ensemble c'est mieux !

Du lundi au vendredi à 10h50 sur France 3 Centre-Val de Loire
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux !

Ne taillez pas vos haies et vos arbres au printemps : les oiseaux vont « se tailler » !

affiche de campagne de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) / © crédit photo : LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux)
affiche de campagne de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) / © crédit photo : LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux)

LPO : leur cri d’alarme pour que les oiseaux chantent encore pour de nombreux printemps. Le point sur nos populations d'oiseaux, les combats de l'association et les actions de la LPO du Loir et Cher. Didier Nabon, son Président était l’invité d’"Ensemble, c'est mieux !" le 13 mars.

Par Emilie Canton

Revoir l'émission

C'est le printemps ! Les arbres en fleurs, les oiseaux qui chantent ! Tout semble parfait, sauf qu'il y a une ombre au tableau : les oiseaux disparaissent de nos villes et de nos campagnes. Heureusement certains se mobilisent pour eux, comme nous devrions tous le faire. C'est le cas de Didier Nabon, Délégué Fondateur de la LPO du Loir-et-Cher depuis 2010.
Didier Nabon, Délégué Fondateur de l'antenne LPO du Loir-et-Cher était l'invité de l'émission "Ensemble, c'est mieux !" sur France 3 CVDL le 13 mars 2019. / © France 3 CVDL
Didier Nabon, Délégué Fondateur de l'antenne LPO du Loir-et-Cher était l'invité de l'émission "Ensemble, c'est mieux !" sur France 3 CVDL le 13 mars 2019. / © France 3 CVDL

Les oiseaux disparaissent de nos villes et de nos campagnes

C’est un fait que l’on constate depuis une dizaine d’années maintenant. Et les chiffres sont alarmants : 37 % d’oiseaux sont aux abonnés absents depuis 20 ans et 80 % de la population des insectes (leur source de nourriture) ont disparus en 30 ans ! La cause de la destruction des insectes ? Didier Nabon le souligne : c’est la « conséquence des traitements chimiques ménagés et agricoles ».
Roitelet triple-bandeau / © H. Borde
Roitelet triple-bandeau / © H. Borde

Pourquoi il ne faut pas tailler nos haies et élaguer nos arbres au printemps

Le printemps, c’est la pleine époque des fabrications de nids, de la venue au monde de nombreux oisillons et les nichées sont souvent cachées dans nos haies et nos arbres. Alors patience pour la taille et l'élagage… Les petits des oiseaux ne sont pas « Tanguy » dans l’âme et prennent assez vite leur envol : ils quittent le nid vers la fin de l’été en général, au plus tôt fin juillet. En plus, les haies et les arbres n’en seront que plus beaux, puisque taille et élagage doivent se faire avant la montée de la sève, idéalement pendant les mois de novembre et décembre.

Même logique pour la tonte de nos pelouses. Bien sûr, le plaisir d’avoir un jardin impeccable, joli, l’herbe rase est grand, mais le bonheur d’y accueillir des oiseaux plus grand encore. Alors que faire pour concilier les deux ? Vous pouvez réinventer, redessiner votre jardin, y laisser quelques îlots d’herbes folles lors des tontes, créer des allées. Des allées d’herbe rase pour vous, des parterres plus sauvages pour eux. Ils seront leur cantine, vous aurez votre espace, avec les chants et les couleurs des différentes espèces d'oiseaux en prime. Une récompense inestimable.
Sterne naine / © D. Loyer
Sterne naine / © D. Loyer

Ce que la ville vole à la vie sauvage

Comme le rappelle Dider Nabon : « depuis 1 siècle, 95 % des prairies naturelles ont disparues, dédiées à l’agrandissement des villes et des villages. ». Et ce n’est pas tout ! Notre confort citadin a un coût, bien au-delà de nos factures courantes. Un coût imperceptible sur nos comptes en banque mais dont on paiera la note, très chère, dans les années à venir, et nos enfants plus encore, si nous ne réagissons pas dès à présent. Nous et les collectivités, nos élus. Didier Nabon le sait, là-dessus « nos amis les Maires de France sont des acteurs essentiels ».

Exemple : On sait maintenant que la pollution lumineuse diminue la qualité du ciel étoilé et des paysages nocturnes. Les éclairages de nos villes et de nos campagnes, en plus de consommer beaucoup d’énergie et de coûter cher (parfois jusqu’à 50% du budget communal) perturbent gravement la biodiversité nocturne. La faune, la flore se dérèglent et avec eux, le sommeil des habitants est lui aussi perturbé. Peut-être pourrait-on revoir la carte de nos éclairages à la baisse ?
Notre devoir de préserver de la biodiversité. / © LPO Ligue pour la Protection des Oiseaux du Loir-et-Cher
Notre devoir de préserver de la biodiversité. / © LPO Ligue pour la Protection des Oiseaux du Loir-et-Cher

Les actions de la Ligue pour la Protection des Oiseaux

Des opérations nichoirs ont débuté cette année sur toute la région de la Beauce, et se poursuivront au sud de la Loire l’an prochain, ainsi que dans le Perche en 2021.

Autre grand projet mené par la LPO : le projet LPO France "Des Terres et des Ailes". L’idée est d’encourager les agriculteurs à favoriser la venue et la vie des oiseaux. « Faites revenir les oiseaux sur vos terres », c’est le slogan de l’opération. Elle a été inaugurée à la Chapelle Vendômoise (41) le 12 octobre 2018 en présence d’Allain BOUGRAIN-DUBOURG, Président de la LPO nationale depuis 1986. Et ce n’est pas un hasard que l’inauguration se soit faite dans le Loir-et-Cher : un clin d’œil aux programmes qui ont déjà été engagés avec les agriculteurs du secteur.

Au cœur de ce projet national : un programme de formation. Formation des bénévoles de la LPO sur le fonctionnement des exploitations et formation des agriculteurs sur la connaissance, l'accueil des oiseaux et leur implication envers la préservation de la Nature. Après il consistera en un travail de partenariat et d’écoute pour s’orienter vers un changement utile et urgent.

« Les agriculteurs doivent prendre cette main qui leur est tendue », conseille et espère Didier Nabon.

La LPO dans le Loir et Cher

Depuis qu’une antenne de la LPO existe dans le Loir-et-Cher, grâce à Didier Nabon, qui l’a créée en 2010, diverses actions ont été menées : la réalisation d’un DVD de sensibilisation, l’installation de nichoirs dans des églises (comme ce mois-ci à Selommes et Avaray (41), où de beaux nichoirs ont été installés dans les clochers des églises), la création d’un refuge LPO à Saint-Gervais-la-Forêt (41), la mise en place de partenariats avec les autoroutes d’Eure-et-Loir et avec le château de Chambord. Ces opérations se poursuivent, ainsi que bien d’autres. Les bénévoles s’investissent aussi dans le projet national « des terres et des ailes » et organisent régulièrement des animations en centres de loisirs et des sorties.

Prochaines sorties Nature organisées par la LPO du Loir-et-Cher

Courant mai et juin, il y aura plusieurs sorties nature organisées par la LPO du Loir-et-Cher. Au programme : observations d’oiseaux et fête de la nature les 25 et 26 mai. Plus d’infos sur la page Facebook de la LPO Loir-et-Cher.

Pour soutenir ou suivre l'actualité de la Ligue pour la Protection des Oiseaux en France, trouver une antenne près de chez vous : www.lpo.fr
 

A lire aussi

Jean-Dominique Bosq - Directeur des Opérations des Parfums Christian Dior