Dimanche en politique - Centre-Val de Loire

Dimanche à 11h25
Logo de l'émission Dimanche en politique - Centre-Val de Loire

Y-a-t'il un médecin dans ma campagne ?

L’Indre est sous-doté en praticiens avec près de 73 médecins pour 100 000 habitants / © Britta Pedersen/dpa/picture-alliance/MaxPPP
L’Indre est sous-doté en praticiens avec près de 73 médecins pour 100 000 habitants / © Britta Pedersen/dpa/picture-alliance/MaxPPP

Dimanche en Politique se penche sur l’épineux dossier de la désertification médicale. Il suffit de sillonner la campagne de la région Centre-Val de Loire pour rapidement s’apercevoir que la disparition des médecins généralistes s’est accélérée.

Par Franck Leroy / A. Lepais

Revoir l'émission

En 2016, UFC-Que choisir publiait une étude édifiante au sujet de la désertification médicale en France. Selon elle, en 2016, près 14,6 millions de personnes vivaient dans un territoire où l'offre de soins libérale est « notoirement insuffisante ».
Depuis 2012, plus du quart des Français a vu diminuer le nombre de médecins généralistes accessibles en moins de 30 minutes en voiture.

Dans la région Centre-Val de Loire aucun des six départements n'est épargné et les praticiens qui ont décidé de poursuivre leur engagement se retrouvent submergés de patients. Malheureusement pour eux, ils ne voient pas la tendance s’inverser : leurs jeunes confrères se concentrent dans les centres urbains où toutes les commodités de vie leur sont offertes. Ils ne veulent pas venir s’installer en milieu rural.
Malgré une très forte mobilisation des pouvoirs publics, la réalité évolue peu. Le constat est accablant. Les habitants ne sont pas égaux face à l’accès aux soins, qu’ils soient ruraux ou citadins.


Que faut-il mettre en place pour y remédier :


  • multiplier les créations de maisons de santé publiques qui semblent d’ailleurs rencontrer un vrai succès ?
     
  • Contraindre les jeunes médecins à s’installer loin des villes pendant leurs premières années d’exercice ?
     
  • Adopter une politique fiscale encore plus incitative qu’elle ne l’est déjà ?
     
  • Que des mairies salarient des médecins comme Saint-Pierre-des-Corps le fait en Indre-et-Loire ?

Jennifer Baia posera la question à ses invités, dans l'émission de dimanche, dès 11h25.

Les invités

  • Docteur Claude Neuveur, président du Conseil Régional de l’Ordre des Médecins 
     
  • Jean-Marc Gibey, maire de Jargeau (45) 
     
  • Anne Leclercq, vice-Présidente du Conseil Régional, déléguée  aux Formations sanitaires et sociales et à la santé. 

Docteur Claude Neuveur, président du Conseil Régional de l’Ordre des Médecins / © Bernard Henninger
Docteur Claude Neuveur, président du Conseil Régional de l’Ordre des Médecins / © Bernard Henninger

Jean-Marc Gibey, maire de Jargeau (45) / © Bernard Henninger
Jean-Marc Gibey, maire de Jargeau (45) / © Bernard Henninger

Anne Leclercq, vice-Présidente du Conseil Régional, déléguée aux Formations sanitaires et sociales et à la santé. / © Bernard Henninger
Anne Leclercq, vice-Présidente du Conseil Régional, déléguée aux Formations sanitaires et sociales et à la santé. / © Bernard Henninger





A lire aussi

Le retour des ceintures amérindiennes

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne