• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Histoire De...

Un magazine événementiel présenté par Jérémy Allebée, sur France 3 Centre-Val de Loire.
Logo de l'émission Histoire De...

Marie-Amélie Le Fur : 5 dates importantes dans la vie de la championne handisport d'athlétisme

Marie-Amélie Le Fur et Jérémy Allebée sur le plateau de Histoire de / © France 3 Centre-Val de Loire
Marie-Amélie Le Fur et Jérémy Allebée sur le plateau de Histoire de / © France 3 Centre-Val de Loire

Le sourire de Marie-Amélie Le Fur illumine les podiums des Jeux Paralympiques. La championne du Loir-et-Cher a rendez-vous avec Jérémy Allebée le 1er décembre 2018 dans « Histoire de » pour nous dévoiler une part méconnue de sa personnalité et ses liens avec la région Centre-Val de Loire.

Par Anne Lepais

1988, naissance à Vendôme

Marie-Amélie le Fur, est née le 26 septembre 1988 à Vendôme, dans le Loir-et-Cher. Avec sa sœur aînée, Anne-Flore, elle a grandi à Naveil, et très tôt, a commencé à courir, et à gagner : « C’est ma grande sœur qui voulait faire de l'athlétisme, mais elle ne voulait pas y aller seule, alors je l’ai accompagné et j’ai continué ».

À 12 ans, elle intègre l’équipe des jeunes sapeurs-pompiers, une autre passion, dont elle rêve de faire son métier.


► Connaissez-vous bien Marie-Amélie Le Fur, voici son interview dans La Boite à Je de France 3
 

 

2004, accident de scooter

Le rêve se brise au printemps 2004, après un grave accident de la route. Fini la carrière de pompier, mais elle peut continuer à courir, en acceptant l’amputation. Très vite, entourée et encouragée par ses parents, elle prend un nouveau départ, avec un premier cross, chez elle, dans le bois de l’oratoire à Vendôme.

Du cross départemental aux pistes internationales, avec son entraîneur et ami fidèle Cyrille Nivault, elle enchaîne les succès, et participe à plusieurs Olympiades.
 
 

2008 - 2016 premiers jeux et titres paralympiques

Pékin 2008, premiers jeux paralympiques. Londres 2012, premier titre paralympique. Et un sourire qui fait fondre le grand public. Il la découvre, la soutient, l’aime, et le prouve.

Après les Jeux Paralympiques de Rio en 2016, et deux nouveaux titres, elle décide de faire une pause, sans rester inactive pour autant. Elle surfe sur ses succès, sur sa notoriété, sur son envie de partager et d’aider, pour promouvoir et faire découvrir le handisport.
 
 

2018 - retour gagnant sur la piste

Avec les années qui passent, elle préfère se spécialiser dans une seule discipline et se tourner principalement vers le saut en longueur. Après plus d’un an de coupure, elle participe l’été dernier aux championnats d’Europe à Berlin. Elle obtient un titre au saut en longueur et un nouveau record du monde, au-delà des 6 mètres, ce dont elle rêvait.
 

2019 - une championne, et une égérie

Ceux qui ne connaissent pas encore Marie-Amélie le Fur n'auront bientôt plus d'excuses, son nom sera ajouté au Larousse l'année prochaine, et elle est déjà sous les traits de Marianne dans la commune de Saint Roch, en Indre-et-Loire. Le sculpteur tourangeau Michel Audiard a réalisé, non pas un buste, mais une découpe en relief sur une plaque de métal.

Marie-Amélie Le Fur est radieuse, avec de nombreuses médailles autour du cou. Elle est aujourd'hui détentrice de huit médailles lors des Jeux paralympiques et douze médailles mondiales.
 
 

► Marie-Amélie Le Fur dans "Histoire de"

La championne sera l'invitée de Jérémy Allebée dans l'émission "Histoire de" diffusée le samedi 1er décembre 2018 à 20h15 sur France 3 Centre-Val de Loire.

 

A lire aussi

Images gilets jaunes hélico Loiret -Vibration