• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

On vous embarque !

Le dimanche à 12.55
Logo de l'émission On vous embarque !

Robots humanoïdes : où en est-on aujourd’hui ?

Les robots humanoides / © @franckinjapan
Les robots humanoides / © @franckinjapan

Depuis quelques années, la tendance est à la course au réalisme : expressions du visage, langage, empathie, tout est fait pour rendre ces machines les plus humaines possible.

Par Julia Inventar

Revoir l'émission

Dès 1495, Léonard de Vinci inventait le concept de robot
humanoïde
: un chevalier en armure capable de s’asseoir, de se relever et de bouger par lui-même. Il faut attendre 1973 pour que le premier véritable robot humanoïde, WABOT-1, soit créé par des chercheurs de l’université de Waseda au Japon. Diabolisés dans les films de science-fiction, les premiers de la sorte sont pourtant destinés à réaliser des tâches rudimentaires. C’est avec la popularisation du concept d’Intelligence Artificielle, introduit en 1950 par le mathématicien Turing, que la production de robots humanoïdes prend un tournant.
 

Où en sommes-nous ?

Aujourd’hui, utilisés aux quatre coins du monde, leurs déclinaisons sont multiples et leurs capacités de plus en plus puissantes :
  
  • robots capables de conduire une voiture et de manier des armes comme le Russe FEDO ;
 
Voir cette publication sur Instagram

Asimo maen bola #Asimo #RobotAsimo

Une publication partagée par Dealer Mobil Honda Yogyakarta (@dealerhondajogja) le

 
 
  • robot bricoleur comme le français Pyrène ;
  • robot chien comme le japonais Aibo ;
  • robots sexuels ; ou encore robot artiste comme AI-da, capable de peindre portraits et natures mortes.

Le robot français NAO est le plus polyvalent d’entre eux. Il participe chaque année à la Robocup, coupe du monde de football robotique mise en place en 1996. Il est aussi le premier robot à avoir été reçu à l’Elysée par François Hollande en 2013.


Un dernier challenge ?


L’avancée technologique ne s’arrête pas là. Le dernier challenge des créateurs de robots humanoïdes ? Reproduire les caractéristiques humaines le plus fidèlement possible. On retient le créateur japonais Hiroshi Ishiguro et son robot Geminoïd HI-1, qui n’est autre qu’un clone robotique de lui-même. La machine a été fabriquée à partir des matériaux utilisés pour le maquillage au cinéma, allant jusqu’à imiter les pores de sa peau et les poils de sa barbe
 

Le robot Erica est quant à lui capable de remplacer une journaliste au journal télévisé japonais, le robot Kengoro de transpirer quand il fait du sport, et deux robots de Nagasaki de gérer un hôtel de luxe. Un laboratoire de l’Université d’Osaka a également développé Affetto, un bébé humanoïde de 2 ans dont le réalisme est troublant.

La palme revient tout de même au robot Sophia, créé à Hong-Kong. Conçue pour penser comme un humain et ressentir les émotions, Sophia est le premier robot humanoïde à avoir obtenu le statut de citoyenne : en 2007, elle a acquis la nationalité saoudienne. Très médiatisée, elle a notamment été interviewée par Jimmy Fallon dans une émission américaine, et prononcé un discours devant l’ONU.
 

Les robots seront à l'honneur dans l'émission "On vous embarque" diffusée le dimanche 26 mai 2019 à 12h55 sur France 3 Centre-Val de Loire.
 

Arrivée des Codex Da Vinci à Chambord