Emploi saisonnier : quels secteurs recrutent en Centre-Val de Loire cet été ?

2021 est aussi une année très marquée par la crise sanitaire. Malgré son impact sur de nombreux secteurs, ils sont nombreux encore à recruter cet été, notamment dans la restauration et l'hôtellerie. 

Parmi les recruteurs principaux, les restaurateurs
Parmi les recruteurs principaux, les restaurateurs © IP3 PRESS/MAXPPP

S'ils ne sont pas préoccupés par leur stage de fin d'année, les étudiants commencent déjà à rechercher un emploi saisonnier pour la saison 2021. Malgré une année encore très touchée par la crise sanitaire, les employeurs sont quand même au rendez-vous.

"Il n'y a pas moins d'offres que les autres années et c'est une bonne chose" se réjouit Véronique Bonraisin, la directrice de la stratégie et des relations extérieures de Pôle Emploi. Elle dénombre 129 offres qualifiées de "contrat saisonnier" et plus de 700 CDD effectifs sur les deux mois d'été. Des postes à pourvoir "pour les débutants ou pour des personnes ayant maximum un an d'expérience dans le secteur demandé". 

Tourisme, restauration et hôtellerie renaissent de leurs cendres

Cette année, beaucoup de collectivités territoriales sont concernées. Les mairies sont en quête de maîtres-nageurs pour surveiller leur piscines municipales. Les châteaux de la Loire recherchent de leur côté des agents d'entretien et des personnes pour s'occuper des espaces verts. Le secteur du tourisme, de la restauration et de l'hôtellerie recrute également, notamment en Indre-et-Loire et dans le Loir-et-Cher. "Ces deux départements rassemblent 60% de nos offres pour cet été. Elles concernent principalement le tourisme et l'hôtellerie-restauration".

L'agriculture reste également créatrice d'emplois en Centre-Val de Loire. "On a beaucoup d'offres sur tout ce qui tourne autour de l'encadrement ou de la garde des enfants, notamment en centre de loisirs". 

On voit aussi que la restauration et l'hôtellerie recrutent autant que les autres années. Ils envisagent déjà d'ouvrir pendant toute la période estivale.

Véronique Bonraisin, directrice de la stratégie et des relations extérieures de Pôle Emploi

En ce qui concerne la vente, les offres se limitent pour l'instant à la grande distribution. "Pour les magasins considérés comme non-essentiels, l'avenir est plus complexe à envisager et ils anticipent rarement leurs recrutements. Cela devrait arriver dans les prochaines semaines". De quoi rassurer davantage les saisonniers pour l'été à venir.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie c'est l'été